Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV

Alim’confiance un nouveau guide pour le consommateur

Restaurants, cantines, supermarchés… les résultats des contrôles sanitaires dans l’alimentaire sont désormais accessibles à tous.

Votre boucher est-t-il irréprochable ? Votre restaurant préféré respecte-il les normes d’hygiène ? Depuis avril 2017, vous pouvez consulter les résultats des contrôles sanitaires et vérifier le niveau d’hygiène des établissements de la chaîne l’alimentaire : restauration collective, supermarché, boulangerie, vente à la ferme, marchés, etc.

Une transparence que la CLCV souhaitait depuis longtemps. Espérons que la transparence incitera les professionnels à réaliser des efforts sur le plan sanitaire et ainsi rétablir la confiance des consommateurs envers le secteur agroalimentaire.

4 niveaux de notes
Les inspecteurs des services de l’hygiène de la DGCCRF attribuent les notes en fonction des résultats des contrôles d’hygiène et classent les établissements en fonction de leur niveau de risque : « Très satisfaisant », « Satisfaisant », « À améliorer », « À corriger de manière urgente ». Chaque niveau d’hygiène est représenté par un smiley.

Fréquence des contrôles
Conformément à la réglementation européenne, des contrôles sont réalisés à toutes les étapes de la chaîne de production et de distribution en prenant en compte le niveau de risque spécifique à chaque type d’établissement. Certains établissements sont contrôlés plus fréquemment, les abattoirs par exemple, que d’autres comme restaurants ou les supermarchés.

Du simple rappel à la loi... à la fermeture
Lorsque des dangers immédiats pour le consommateur (intoxication alimentaire, etc.) sont relevés, des mesures sont prises : fermeture ou retrait des agréments sanitaires, par exemple. Les établissements qui ont obtenu les mentions « À améliorer » ou « À corriger de manière urgente », doivent remédier aux non-conformités dans un délai qui s’étend de quelques semaines à quelques mois selon la nature des mesures à prendre (achat de nouveaux réfrigérateurs, etc.) À l’issue du délai, les services de l’hygiène effectuent une nouvelle visite. Si les corrections demandées n’ont pas été apportées, l’établissement sera fermé.

Aucune obligation d’afficher les résultats
L’affichage du niveau d’hygiène sur la devanture de l’établissement est facultatif pour les professionnels. Nous espérons que le plus d’établissements possible choisira d’afficher cette information, pour permettre à tous, et surtout aux personnes utilisant peu internet de disposer de cette note. Actuellement peu d’entre-eux jouent le jeu.

Où consulter les résultats ?
Les données sont présentées sur le site Alim-confiance.gouv.fr sur une carte de France interactive permettant de rechercher un établissement par son nom ou son adresse. Vous pouvez aussi filtrer les réponses par catégorie d’établissement. Chaque jour de nouveaux résultats sont ajoutés et restent visibles pendant une durée d’un an après la date du contrôle. Les résultats sont également disponibles sur l’application mobile Alim’confiance. En plus de la recherche par nom ou adresse, grâce à géolocalisation, l’application affiche tous les établissements contrôlés autour de vous.

À chaque niveau d’hygiène son smiley

Smiley satisfaisant

« Très satisfaisant » : l’établissement est en règle ou présente uniquement des non-conformités mineures.

  • « Satisfaisant » : les non-conformités ne justifient pas l’adoption de mesures de police administrative (fermeture, etc.). Un courrier de rappel de la réglementation est adressé à l’établissement.

« À améliorer » : l’établissement a été mis en demeure de procéder à des mesures correctives dans un délai donné. À l’issue de ce délai, un nouveau contrôle des services de l’État est effectué pour vérifier la mise en place des mesures correctives.

« À corriger de manière urgente » : l’établissement présente des non-conformités susceptibles de mettre en danger la santé du consommateur et pour lesquels une fermeture administrative, un retrait ou une suspension de l’agrément sanitaire est ordonnée.

 

Bon à savoir
J’ai été malade après un déjeuner dans un restaurant. À qui puis-je m’adresser ?
Contactez la Direction départementale en charge de la protection des populations (DDPP) du département où se situe le restaurant. Retrouvez leurs coordonnées sur www.economie. gouv.fr/dgccrf. Si les symptômes persistent, n’hésitez pas à consulter un médecin.