Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV

84% des consommateurs favorables à l'échelle nutritionnelle

Un repère simple pour faire des choix alimentaires plus sains et équilibrés

La CLCV a proposé aux internautes de donner leur avis sur un nouveau projet d’étiquetage baptisé « échelle nutritionnelle » où chaque produit alimentaire se voit attribuer une note globale sous la forme d’une lettre colorée :

Echelle nutritionnelle

                                                         

Le résultat de cette consultation à laquelle ont répondu 1335 personnes est sans équivoque : 84% des consommateurs souhaitent que cette échelle soit présente sur les emballages et une large majorité d’entre eux, 73% des répondants, aimeraient qu’elle figure en face avant.

Nous soutenons ce système de notation qui figure parmi  les propositions faites par le Professeur Hercberg à la ministre de la Santé pour relancer la politique nutritionnelle. Il s’agit en effet d’un repère simple qui permettra aux consommateurs de faire des choix alimentaires plus sains et mieux informés.

Aujourd’hui un nombre croissant de produits ont un étiquetage nutritionnel mais il s’agit le plus souvent d’une information trop complexe pour éclairer les consommateurs qui ne sont pas des spécialistes en nutrition. Nos enquêtes de 2006 et 2007 ont montré qu'à peine 30% d'entre eux comprennent les « apports journaliers recommandés » utilisés par un grand nombre d’industriels de l’agroalimentaire[1].

Souvent caricaturé comme un étiquetage « stigmatisant » pour certains produits, l’échelle nutritionnelle est un outil susceptible de tirer la qualité nutritionnelle de l’ensemble de l’offre alimentaire vers le haut. En effet, elle permettra aux professionnels qui améliorent la composition de leurs produits de valoriser leurs efforts à travers un repère crédible et simple pour les consommateurs.

 
(Publié le 16 avril 2014)

[1] Etudes relatives aux besoins en matière d’étiquetage nutritionnel dans le cadre de la politique nutritionnelle CLCV/DGAL 2006-2007