Imprimer cette page
28/03/2019

Les français délaissent les œufs de poules en cages

Gage de qualité, souci du bien-être animal, les consommateurs privilégient de plus en plus les œufs de poules élevées au sol ou en plein air.

Pour la première fois, les œufs issus de poules élevées au sol ou en plein air représentent plus de la moitié des ventes en volume (51.8 %) et dépassent ceux issus de poules en cage (48.2 %). Plus en détail, les œufs issus de poules élevées au sol progressent de 15.8 %, ceux de poules en plein air de 6.3% et les œufs en agriculture biologique de 12.4 %. En revanche, les œufs de poules en cages reculent de 3.4% en volume de vente.

De la production à la distribution, la filière s’oriente vers les élevages alternatifs à la cage.

poule plein-air clcvLes éleveurs français se sont engagés pour arriver à 50 % des poules élevées en élevage au sol ou plein air d’ici 2020. De plus, la plupart des distributeurs en proposant de plus en plus, conscients de la demande des consommateurs. Une prise de conscience partagée par d’’autres secteurs de l’alimentation comme la restauration ou les industries agro-alimentaires.

La filière des œufs représentée par la CNPO (interprofession des œufs) souhaite également répondre à la demande de traçabilité et de qualité via l’origine des produits en organisant Œufs de France, une démarche entre acteurs de la filière qui certifie l’origine française des œufs (similaire aux mentions Viandes de France).

Les français sont de grands consommateurs d’œufs, 96 % des français en consommeraient. Sources de protéines animales d’excellente qualité comme celles de la viande et des poissons, ils intègrent une alimentation végétarienne. Peu chers, ils sont aussi très faciles à cuisiner sous de multiples formes : à la coque, omelette, au plat, dur, brouillé, en cake.

A consulter : 

plat oeufs tomates clcv

Crédit photo : Pixabay

Dernière modification le 02/04/2019