Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
26/03/2019

Signal conso : késako ?

La DGCCRF expérimente depuis plusieurs mois sa plateforme de signalement, Signal Conso, qui permet aux consommateurs de signaler un problème au commerçant et à la répression des fraudes.

Signal conso se présente comme une Start up d’Etat, cad une petite équipe, rattachée à la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes).

Il vous permet de signaler une anomalie que vous constatez en magasin ou dans un lieu de restauration, en remplissant un formulaire en ligne.

Exemples d’anomalies :

  • Mauvaises pratiques d’hygiène
  • Absence de liste d’ingrédients
  • Produits périmés
  • Intoxication alimentaire après avoir consommé un aliment
  • Absence de prix ou erreur

Le commerçant est alors contacté et il peut procéder aux corrections sans sanction. Cependant, au-delà d’un certain nombre de signalements du même commerçant, une alerte est envoyée aux enquêteurs pour qu’ils procèdent à un contrôle.

Le service est actuellement en phase d’expérimentation dans la région Centre-Val de Loire et l’Auvergne Rhône Alpes. Il prévoit de s’étendre sur tout le territoire mais aussi d’élargir ses domaines de signalements aux prestations de service (transports, aide à la personne…) et aux achats sur internet.

L’idée est intéressants car les citoyens prennent part au système et peuvent remonter les anomalies qu’ils rencontrent en temps réel. Elle permet d’alerter les professionnels et de mieux cibler les contrôles. Cependant, nous renouvelons notre insatisfaction quant aux baisses d’effectifs récurrentes des agents de contrôle de la DGCCRF. Nous rappelons que cet outil est un complément mais ne se substitue pas au travail essentiel des inspecteurs de la DGCCRF.

Crédit photo : Pixabay

Dernière modification le 26/03/2019