Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV

Le Poireau

Le poireau est un légume incontournable de la cuisine hivernale. Célèbre depuis l’antiquité, le poireau est indispensable à la cuisine familiale. Grâce à de nombreuses variétés, ce légume est disponible toute l’année. Mais, l’hiver, seules les variétés « résistantes » au froid sont présentes sur les étals. Il s’agit principalement du « Géant d'hiver », du « Long de Mézières », du célèbre « Bleu de Solaize » ou de la star de la famille, le « Poireau de Créances » qui bénéficie  d’une IGP et d’un Label Rouge « Poireau des sables de Créances ».

Si les poireaux d’hiver sont beaucoup plus gros que ceux mis en vente au printemps ou en été, ils sont tout aussi tendres. Un poireau frais se reconnaît à son fût (la partie blanche) lisse et sans tache, de couleur tendre, ainsi qu’à son feuillage d’un beau vert pouvant tirer vers le bleu, bien dressé, ni flétri ou jauni. Il se conserve environ 1 semaine dans le bac à légumes du réfrigérateur. On peut acheter le poireau entier, en vrac ou en bottes, car tout se mange. Mais, on trouve aussi des blancs de poireaux sous film plastique. Déjà parés, ils sont parfois bien pratiques !

Du point de vue nutritionnel, ce légume « basique » est faiblement calorique. Il se distingue par sa richesse en fibres (plutôt des pectines dans le blanc, de la cellulose dans le vert), mais aussi par son apport en sels minéraux, en vitamines C, B9 (folates) et en carotènes. Afin de profiter de ces bienfaits, il ne faut pas hésiter à utiliser les verts de poireaux, par exemple en les incluant dans des potages ou en les utilisant comme « aromate » dans le pot-au-feu ou dans les bouillons.

Le poireau étant constitué de feuilles imbriquées les unes dans les autres, une toilette méticuleuse s’impose afin d’enlever tous les résidus de terre. Pour cela, il faut enlever les feuilles extérieures, couper la racine, puis fendre le poireau en deux, sur environ 2/3 de sa longueur et le passer sous l’eau froide, en écartant les feuilles. On peut alors le couper en rondelles, ou garder les blancs entiers.

Les poireaux se prêtent à de nombreuses préparations : en entrée, servis tièdes avec de la vinaigrette (façon « asperge du pauvre »), en tartes ou gratins, en accompagnement d’un poisson ou d’une viande. Et bien sûr dans les soupes ou dans les pot-au-feu et autres potées hivernales.

Fondue de Poireaux

Commentaires   

# ortelliisabelle 06-02-2011 00:00
je trouve interressant votre site que j ai decouvert suite emission sur m 6 moi meme j ai ete malade gravement apres des conseils avises de cardiologue sur la nutrition je suis redevenue en pleine sante c est dire l importance
Répondre

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA