Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV

Nos conseils pour conserver les aliments

Il convient de distinguer diverses catégories de produits alimentaires : 

Les denrées moyennement ou peu périssables

garde mangerLa plupart d'entre elles peuvent se conserver très longtemps (parfois indéfiniment) sans risque pour la santé si elles sont stockées dans les conditions adéquates (à la bonne température, dans un lieu sec). Lorsque elles sont vendues sous emballage, elles portent généralement une date de durabilité mnimale (DDM, anciennement appelée DLUO pour Date limite d'utilisation optimale) du type « À consommer de préférence avant le ... ». 

Passée cette date, le goût et la valeur nutritionnelle peuvent être légèrement altérés, mais le produit reste sans danger pour la santé. 

Citons dans cette catégorie :

  • Les conserves
  • Les surgelés(lorsqu'ils sont stockés à la température adéquate)
  • Les produits d'épicerie sèche : riz, pâtes, semoule, biscuits secs, biscottes, céréales du petit-déjeuner
  • L'huile

Certaines denrées particulièrement stables au cours du temps comme le sucre, le sel, le vinaigre, les vins et les alcools, les chewing-gums sont exemptées de DDM.

Malheureusement, les professionnels utilisent parfois des DDM sur des produits qui sont malgré tout fragiles comme les pains de mie ou certains fromages. Dans ce cas là, le bon sens est de mise : en cas d'odeur ou d'aspect anormal, ne prenez pas le risque d'une intoxication.

 

La majorité des aliments qui portent une DDM peuvent être consommés après cette date sans risque pour la santé à condition qu'ils aient été stockés correctement

Si la Ddm d'une boîte de conserve, d'un produit surgelé ou d'un paquet de biscuits est dépassée, ce n'est pas grave vous pouvez encore les consommer ! Ils auront peût-être un peu moins de saveur ou de vitamines mais vous ne vous mettez pas en danger en les consommant.

Attention cependant : certains produits avec une DDM comme le lait UHT et les jus de fruits doivent être consommés rapidement une fois qu'ils ont été ouverts. 

 

Les denrées très périssables

Frigo grisIl s'agit notamment de la viande et des produits de la mer frais, du lait pasteurisé, des yaourts et desserts lactés...

Lorsque ces denrées sont emballées, elles portent une date limite de consommation ou DLC précédée généralement de la mention « À consommer avant le ... »

Cette date doit être respectée scrupuleusement. Un produit portant une DLC ne peut être vendu lorsque celle-ci est dépassée. Il ne doit pas non plus être consommé car il présente un risque d'intoxication alimentaire.

Lorsque ces produits ne sont pas emballés ou étiquetés vous trouverez ici quelques conseils sur leur durée de conservation :

Durées de conservation au réfrigérateur

Durées de conservation au congélateur

Pour consommer les denrées périssables en toute sécurité et pour éviter de devoir les jeter, le respect de la chaîne du froid est indispensable.

Le cas particulier des fruits et des légumes

legumesLes fruits et les légumes sont des produits vivants qui continuent à évoluer dans le temps. Pour éviter le gaspillage de ces aliments fragiles, mieux vaut savoir les conserver.

> Au réfrigérateur ou à température ambiante ?

Il n’est pas forcément évident de savoir pendant combien de temps se conservent les poivrons ou les prunes. Ni quel est l’endroit idéal pour les stocker. Ou si le concombre peut se garder à température ambiante.

Pour aider les consommateurs à mieux conserver les fruits et légumes afin de préserver leurs qualités gustatives et nutritionnelles, la CLCV, dans le cadre d’un travail piloté par l’APRIFEL (Agence pour la recherche et l’information en fruits et légumes frais), a participé avec d’autres associations de consommateurs à l’élaboration d’un « Guide de conservation des fruits et légumes ».
Ce guide a été réalisé par le Groupe de Travail du Comité consommateurs de l'APRIFEL, constitué de l'ADEIC, l'AFOC, la CLCV, Familles de France, Familles Rurales et l'UNAF.

En plus de divers conseils d’ordre général, vous découvrirez dans cette brochure quels sont les fruits qui produisent naturellement de l'éthylène, un gaz qui agit comme une hormone végétale et ceux qui y sont sensibles et dont vous pourrez facilement accélérer la maturation chez vous. Voir aussi Aider les fruits à mûrir

> La congélation

La congélation permet de garder en parfait état durant dix mois maximum la plupart des fruits et légumes lavés, épluchés et éventuellement blanchis. Attention cependant ! Si les haricots verts, les fruits rouges, les demi-prunes dénoyautées ou les tronçons de rhubarbe se congèlent à merveille, les résultats peuvent être décevants avec des fruits ou des légumes riches en eau.

On peut aussi  conserver au congélateur pendant deux à trois mois les fruits et les légumes cuisinés sous forme de compotes, soupes, ratatouille...

fruits> La déshydratation

La déshydratation permet de garder les légumes et les fruits durant près d’un an dans des bocaux placés dans un endroit frais, sec et sombre. Pour cela, il est nécessaire d’avoir un déshydrateur ou bien un four domestique capable de chauffer à seulement 40-50°C et pas mal de patience. Les tomates sont évidemment particulièrement adaptées à ce mode de séchage, tout comme les pommes, les abricots ou les pêches.

Cette technique reste cependant assez onéreuse pour un particulier.

> Conserves et confitures

Si les règles d’hygiène, les concentrations en sucre, sel, vinaigre ou citron données par la recette ainsi que la durée et les modalités de stérilisation sont respectées afin d’éviter tout risque de botulisme, les bocaux de cornichons ou de cerises, les confitures maison vous régaleront tout au long de l’année.