Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV

Le chocolat

Produit riche et gourmand par excellence, le chocolat est souvent accusé de faire grossir. Mais on lui prête aussi des vertus santé : il serait bénéfique pour nos artères et notre moral. 

Seule certitude absolue : il est bon pour notre palais et nos papilles !

Sa fabrication

Le chocolat est obtenu à partir de fèves de cacao fermentées, torréfiées puis broyées. On y ajoute du sucre, qui masque l’amertume naturelle du cacao, et du lait dans le cas du chocolat au lait. 

Dans le chocolat blanc, on utilise pas toute la fève mais seulement la matière grasse ou « beurre de cacao ».

Le chocolat est un aliment savoureux dont les arômes dépendent des variétés de cacao et des recettes.

Chocolat et nutrition

  • Le chocolat est riche en magnésium. Notez qu’il n’est pas le seul, c’est aussi le cas des produis céréaliers peu raffinés comme le riz, les pâtes ou le pain complets ;

  • Il contient diverses substances pouvant agir sur le système nerveux, notamment la  théobromine et la caféine, qui sont des stimulants. Mais elles sont présentes en quantités si faibles qu’on ne peut en conclure que le chocolat ait un quelconque effet antidépresseur comme on peut l’entendre parfois ; 

  • Le cacao contient des teneurs élevées d’antioxydants, les polyphénols, qui pourraient jouer un rôle protecteur pour le système cardio-vasculaire. Le fabricant de « Mars » a d’ailleurs lancé des barres chocolatées, sous le nom Cocoavia, censées améliorer la circulation sanguine. La quantité de ces antioxydants dépend des variétés de cacao et des procédés de fabrication. Le chocolat noir en contient plus que le chocolat au lait tandis que le chocolat blanc n’en apporte pas du tout. De plus, il semble que nous n’assimilons pas tous ces antioxydants de la même façon …

  • N’oublions pas que le chocolat est riche en matières grasses (35 à 40 %) et en sucres et n’est donc pas, a priori, le meilleur allié de notre santé. Sachez également que l’on trouve des antioxydants dans les fruits, les légumes, le thé.

  • Le chocolat est un aliment calorique : entre 500 et 550 kcal aux 100 g. Sur ce plan là, les différentes recettes, noir, au lait ou blanc, se valent à peu de chose près. Les chocolats « allégés » n’ont d’allégés que le nom : leurs apports caloriques sont pratiquement les mêmes que les chocolats standards.

  • La consommation excessive de chocolat peut contribuer à la prise de poids. Toutefois, en quantité raisonnable, il a tout à fait sa place dans le cadre d’une alimentation variée.

Notre point de vue

Au final, le chocolat est avant tout un produit « gourmand » à consommer pour le plaisir et non pour d’hypothétiques vertus santé. D’ailleurs, ce qui nous fait craquer, et croquer du chocolat, n’a rien à voir avec les polyphénols, ni le magnésium : c’est le goût et c’est tant mieux !