Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV

Que faire lorsqu'un produit « périmé » est encore en rayon ?

Produits périssables, sur lesquels figure une DLC

Réglementairement, les produits peuvent être commercialisés jusqu'à la date de la DLC (date limite de consommation). L'usage du retrait des produits des rayons plusieurs jours avant la date limite est laissé à la libre appréciation des enseignes.

Si vous trouvez en rayon un produit dont la DLC est dépassée, ne l’achetez pas et signalez sa présence à un responsable du magasin afin qu’il soit retiré.

Si vous avez acheté par erreur un produit dont la DLC est dépassée, l’enseigne est en défaut. Ne le consommez pas, il y a risque d’intoxication alimentaire. Rapportez-le en magasin avec le ticket de caisse afin de vous le faire rembourser ou échanger. 

Vous pouvez également adresser un courrier au responsable du magasin, avec copie pour information à la  Direction départementale de protection de la population. Elle pourra, le cas échéant, diligenter des contrôles dans votre magasin.

Produits non périssables, sur lesquels figure une DDM

Ces produits peuvent être commercialisés après la DDM (ex DLUO). Ils ne sont pas dangereux pour la santé. Dans ce cas, l’enseigne n’est pas en tort du point de vue réglementaire.

Cependant, dans la pratique, « les enseignes font du zèle ». Elles retirent les denrées non périssables des rayons à l’échéance de la DDM. Lorsqu’un produit est « oublié » en rayon, il n’est pas rare qu’elles fassent un geste commercial. Vous pouvez donc vous présenter à l’accueil du magasin avec votre produit et votre ticket de caisse en espérant un remboursement de votre achat ou une remise.

Pour en savoir plus sur la DLC et la DDM

Acheter chez les destockeurs en toute sécurité

Face à une situation économique difficile, nous sommes nombreux à rechercher les produits alimentaires les moins chers. Pour cela, certains d’entre nous font leurs courses chez des « destockeurs ».

Nous devons dans ce cas redoubler de vigilance, non seulement dans le magasin, mais aussi à la maison. Surtout en ce qui concerne les produits frais qui doivent être consommés très rapidement.
En effet, chez un « destockeur », les produits laitiers frais (yaourts, lait pasteurisé, crèmes desserts, etc.), la viande ou le poisson frais emballés, les plats cuisinés frais, sont parfois vendus jusqu’à la DLC. Il faut alors les consommer le jour même.

Pas d’inquiétude par contre, pour les denrées non périssables sur lesquelles figure une DDM.
Leur vente reste autorisée (chez un « destockeur » comme ailleurs) une fois cette date arrivée à échéance car leur consommation est sans danger.