Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV

Les boissons

L'Eau

La seule boisson strictement indispensable à notre organisme est l’eau.
Il est recommandé d’en boire 1.5 litre par jour y compris sous forme de boissons comme le lait, le thé et le café.

L’eau du robinet est un des produits dont la qualité est la plus contrôlée et sa composition est sans risque pour la santé. Elle a par ailleurs l’avantage d’être 100 à 150 fois moins chère que l’eau en bouteille !

La qualité sanitaire de l’eau (contaminations bactériennes, nitrates et résidus de pesticides) fait l’objet d’une réglementation précise garantissant aux consommateurs un produit sain et sûr.

Par ailleurs, l’eau du robinet a l’avantage de ne pas produire de déchet et de ne pas nécessiter de transport coûteux en énergie.

L’eau n’apporte pas de calories mais contient des minéraux (calcium, potassium, magnésium) en quantités variables. 

Les eaux en bouteille
présentent des teneurs en minéraux différentes suivant leur origine. En vous reportant aux étiquettes, et notamment à l’indication du résidu sec, vous pourrez comparer le degré de minéralisation.

Les personnes suivant des régimes de réduction des apports en sel privilégieront les eaux présentant des teneurs en sodium les plus faibles, c'est-à-dire inférieures à 15 mg de sodium par litre.

Les boissons nons alcoolisées

L’offre de boissons non alcoolisées est très large : jus de fruits, boissons aux fruits, eaux aromatisées, colas,...Ces boissons contiennent plus ou moins de sucre.

Dans les cas des purs jus de fruits, il s’agit du sucre naturellement présent, mais de nombreuses boissons contiennent des sucres ajoutés (eaux aromatisées, boissons aux fruits, sodas). Cependant, les fabricants développent aussi des boissons moins sucrées, voire sans sucre, avec des édulcorants.

Nous vous conseillons de regarder les étiquettes et de comparer les teneurs en sucre des différentes boissons (lire les étiquettes). Vous pourrez ainsi éviter de consommer systématiquement les produits les plus sucrés. 

Voici quelques illustrations des taux de sucre habituellement rencontrés :

 

Teneurs en sucre pour 100 mL En morceaux de sucre
pour un grand verre de 150 mL
Pur jus d’orange 10 3 morceaux de sucre
Sodas 10 à 11 3 morceaux de sucre
Nectar 11 à 15 3 à 4.5 morceaux de sucre
Eaux aromatisées 1 à 6 Un tiers à un morceau et demi
Jus de raisin 15 4.5 morceaux de sucre

 

Il existe trois types de jus de fruits :

   o Les « pur jus » pour lesquels le jus est conditionné directement après l’extraction, sans aucune étape supplémentaire.

   o Les jus de fruits à base de concentré qui font intervenir une étape de déshydratation. Afin de faciliter le stockage et le transport, 80% de l’eau du fruit est évaporée. Puis, une fois le produit arrivé à destination, la même quantité d’eau est réincorporée afin de reconstituer le produit initial.

   o Les nectars sont des jus auxquels on rajoute de l’eau et du sucre. Cette pratique permet de rendre plus liquides les jus naturellement très visqueux de certains fruits : poire, pêche, abricot. Elle s’est développée également pour d’autres fruits et il existe aujourd’hui des nectars d’orange ou de pamplemousse.

Un jus de fruit peut être considéré comme une des cinq portions quotidiennes de fruits et légumes. Toutefois, cela ne s’applique par aux nectars qui contiennent des quantités variables de sucre ajouté.

Par ailleurs, il n’est pas conseillé de remplacer l’ensemble des 5 fruits et légumes quotidiens par du jus.
En effet, les jus sont moins riches en fibres que les fruits et n’ont pas le même effet en terme de rassasiement.

Globalement, nous vous conseillons de varier vos consommations et d’éviter de ne boire que les jus les plus sucrés comme le jus de raisin ou les nectars.!

 

Les boissons alcoolisées

Il est recommandé de les consommer avec modération, compte tenu des effets néfastes de l’alcool sur la santé.

Consommer plus de trois verres de boisson alcoolisée par jour pour les hommes et plus de deux verres pour les femmes est un facteur de risque pour de nombreuses maladies : troubles cardiovasculaires, certains cancers.

Chez la femme enceinte, la consommation de boissons alcoolisées est à proscrire car c'est un facteur de malformation du foetus (voir nos recommandations pour les femmes enceintes).

On considère qu’un verre de boisson alcoolisée c’est : une coupe de champagne (10 cL), un verre de pastis (3 cL), un demi de bière (25 cL), un ballon de vin (10 cL), un verre de whisky (3 cL).