Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
ven.
02
juil. 10

Affaire Nutella : la réalité des faits

Il y a quelques jours le web a propagé une rumeur selon laquelle les parlementaires européens et la commission voulaient imposer au Nutella une mention du genre « favorise l’obésité ».

Rien de tel en réalité ! Le projet de règlement européen sur l’étiquetage va simplement rendre obligatoire l’information nutritionnelle sur tous les produits, ce qui dans le cas du Nutella ne changera rien puisqu’elle est déjà présente. Quant aux profils nutritionnels, ils devraient éviter que le Nutella s’habille d’allégations nutritionnelles ou de santé, mais non pas imposer un quelconque message d’alerte !

L'affaire Nutella vient donc s'ajouter à la longue liste des contre-vérités qui circulent sur le Net. Un buzz qui, s’il n’est pas orchestré par Ferrero, doit au moins le réjouir.

Mais au fait, comment savoir ce que contient la pâte à tartiner fétiche de nos ados ?
Tout simplement en lisant les étiquettes ! La liste des ingrédients et le tableau nutritionnel apportent au consommateur soucieux de sa santé ne nombreuses informations.

Je regarde donc mon pot de Nutella (eh, oui ! Il y a du Nutella chez moi...)... Où sont mes lunettes ?
Liste des ingrédients : Sucre, huile végétale, noisettes (13%), cacao maigre (7,4%), lait écrémé en poudre (6,6%), lactosérum en poudre, émulsifiant (lécithine de soja), arôme. Le sucre se trouve en première place, l’huile en 2ème. Donc cette pâte à tartiner est à la fois très grasse et très sucrée. Seule interrogation, Ferrero reste très discret sur la nature exacte de son huile végétale. S’agit-il d’huile de palme ou de palmiste, d’un mélange de plusieurs huiles végétales ? Mystère...
Il y a aussi un tableau nutritionnel détaillé sur le pot ! 55% de sucres et 10% de matières grasses saturées (vous vous souvenez... celles qui ne sont pas bonnes pour la santé quand elles sont consommées en excès).

Conclusion : à consommer très rarement en petites quantités ! Et bien sûr, pas sur des tartines beurrées.

En savoir plus sur la lecture des étiquettes

Commentaires   

# gautier 02-07-2010 00:00
Le sucre et l'huile végétale ,donc de palme representent a eux deux 63%.
J'adore la pub Nutella qui met en avant ( qui utilise des enfants en période de croissance) des enfants qui dépensent de l'énergie ,donc qui ont besoin de cette pate a tartiner pour leur petit déjeuner .
Répondre
# Fatima 17-07-2010 00:00
Dans la pub nutella, moi, ce que j'aime le plus, c'est qu'il précise bien que c'est du cacao "maigre" qu'ils ajoutent à leur pâte...
Bien sûr, pourquoi insister sur le gras et le sucre quand on peut dire qu'on met du lait écremé et du cacao maigre...
Répondre
# POIGNANT Germain 26-07-2010 00:00
La publicité Nutella montre une recette à base de lait et noisettes...mai s on devrait voir une bouteille d'huile se déverser dans le récipient, ainsi que du sucre.
En plus, les spécialistes du sujet estiment que l'huile de palme y est présente, sans aucun doute.
L'huile de palme, on le sait, est pleine d'acides gras saturés qu'il vaut mieux éviter de consommer en excès.
Mais aussi, et surtout, son utilisation dans les produits agro-alimentair es est responsable de gros dégâts, principalement en Indonésie, où les forêts primitives, très riches en espèces végétales et animales, sont détruites, et remplacées par des mono-cultures de palmiers à huile.
Orangs-outangs et gibbons sont exterminés, ou chassés, n'ayant plus d'habitat.
L'association Kalaweit, notamment, les recueille.
Répondre
# Celia 07-02-2011 00:00
Dans FAQ du site de Ferrero, on apprend que l'huile utilisée pour faire le Nutella est de l'huile de palme non hydrogénée.
Répondre

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA

Newsletter