Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
mar.
05
juin 12

Banane ou Kinder ?

Lequel choisir pendant l’effort ?

BananeSi comme moi vous avez suivi Rolland Garros ce week-end, vous avez remarqué que Jo-Wilfried Tsonga a mangé plusieurs bananes au cours de son long échange avec Stanislas Wawrinka.

Notre tennisman français semble donc préférer, dans la vraie vie, les bananes aux Kinder Bueno qu’il rechigne à partager dans les films publicitaires ! Et il a bien raison ! ! Avec ses 90 kcal aux 100 g, la banane est un fruit deux fois plus énergétique que les autres, mais elle demeure beaucoup moins caloriques qu’un Kinder Bueno (575 kcal/100g).

En raison de sa richesse en glucides, en vitamines du groupe B, en potassium et en magnésium, la banane est particulièrement bien adaptée à la nutrition du sportif. En particulier lors des efforts et en phase de récupération, elle participe efficacement à prévenir l’apparition de crampes, de courbatures, ou la fatigue.
C’est d’ailleurs ce que semble conclure une récente étude scientifique (certes financée par Dole food, la multinationale fruitière américaine) : Manger des bananes au cours de l'effort pourrait être aussi efficace que de boire une boisson énergétique.

Pourtant, c’est pour Kinder Bueno, un aliment plaisir, plutôt riche en sucres et en graisses que Jo-Wilfried Tsonga fait de la pub à la télé. Le genre de truc à consommer très rarement et en petite quantité. Et surtout pas pendant une compétition sportive.

Mais pourquoi donc nos chers sportifs, héros modernes des jeunes générations, ne font-ils jamais à la télé la promotion de produits sains ?

Taggé sous

Commentaires   

# Banane des Antilles 05-06-2012 15:58
En tout cas, la Banane de Guadeloupe & Martinique, présente cette année à Roland-Garros, a porté bonheur au français Jo-Wilfried Tsonga, qui y a signé son premier quart de finale dans le Grand Chelem parisien ! :)
Répondre
# gautier 06-06-2012 15:19
il n'y a que les grands groupes de l'industries agro-alimentair es qui ont des budgets énormes pour financer de si longues et onéreuses campagnes de pub .Le contrat pour le sportif doit être en conséquence.
Le sportif regarde ses rentes et se moque de la diététique.
Les bananes ne subissent aucune transformation ,donc aucune valeur ajoutée.Dommage , on aimerait tellement voir des spots sur les fruits et légumes ..naturels.
Répondre
# lenacolombe 24-06-2012 14:20
Vive la banane! mais avant de comparer deux aliments il faut voir ce que nous attendons d'eux!
1) kinder bueno = glucose donc sucre rapide très vite disponible dans l'effort, en plus grande quantité que la banane à poids égal...
mais la banane contient du glucose (rapide) et du frutose (disponibilité moindre) idéal pour l'effort instantanné et pour son maintien dans le temps...
2) le kinder bueno contient du gras et pas forcément celui de meilleur qualité (animale, saturé)pas forcément nécessaire lors de l'effort. La banane n'en contient pas.
Si on considère que l'association gras + sucre permet la constitution de réserve de graisse et que nos chers bambins qui prennent un gouter ne produisent pas l'effort physique de Tsonga alors on pourrait admettre que le kinder bueno serait à la limite plus bénéfique/moins néfaste pour un grand sportif que pour un enfant en activité pour l'effet recherché...
et n'oublions pas le prix au kilo!la banane est plus économique
Au vue des élements, à vous de trancher! il faut prendre tous les paramètres en compte...et encore je n'ai pas évoqué la notion de plaisir, la notion de soutien économoique d'une filière, les impacts environnementau x et éthiques de la production de l'un et de l'autre...
restons critiques!
Répondre
# gautier 24-06-2012 16:17
C'est certain, jamais les publicitaires feront figurer un ado faisant la promo d'une barre chocolatée .Utiliser un sportif crée la confusion dans les esprits.Comme le cite Ienacolombe ,l'ado non sportif qui se gave de sucre et de gras ne brulera pas ses calories.
Répondre

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA

Newsletter