Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
mar.
14
juin 11

Cancers : Pas d’aliments miracles !

Après les régimes miracles, l’ANSES a passé au crible les aliments « anti-cancer ».

Il est désormais établi qu’il existe un lien entre notre alimentation, l’activité physique et notre santé. Ainsi une consommation excessive d’alcool, de charcuteries, ou le surpoids peuvent être corrélés avec une plus fréquente apparition de certains cancers.

Faut-il pour autant en conclure qu’il existe un aliment, un nutriment ou un complément alimentaire en particulier qui puisse prévenir l’apparition d’un cancer ? Pour l’ANSES, l’expression « aliment anti-cancer » est tout simplement trompeuse. En effet, elle peut laisser croire que la consommation d’un aliment en particulier peut empêcher le développement d’un cancer, voire le guérir, ce qui est totalement faux et infondé. D’autant que le développement des cancers fait intervenir un très grand nombre de facteurs, dont certains sont indépendants de notre alimentation (tabagisme, génétique, …).

Certains aliments sont mis en avant pour leur richesse en molécules (des vitamines, des minéraux, des antioxydants…) dont l’effet sur le cancer a été observé expérimentalement chez l'animal ou in vitro sur des cellules isolées. Mais attention à l’interprétation abusive de ces données scientifiques ! Elles ne permettent pas de conclure que la consommation d’un aliment ou d’un nutriment à lui seul peut prévenir l’apparition d’un cancer, surtout lorsque l’alimentation dans son ensemble est déséquilibrée !

Bien que cela soit souvent à la une des médias, même si de célèbres médecins mettent en avant dans leurs livres la grenade, le curcuma, … ces conseils approximatifs, voire contradictoires, ne font que renforcer la cacophonie ! De quoi désorienter les consommateurs confrontés à ce problème de santé publique dans leurs choix.

Pour aller plus loin : Questions/Réponses nutrition et cancer

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA

Newsletter