Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
ven.
12
oct. 12

Des biscornus pour lutter contre le gaspillage

Le 13 octobre 2012, à Paris, les biscornus sont au menu d’un grand repas « anti-gaspi ».

BiscornusLes biscornus ce sont ces fruits et ces légumes laissés de côté, disqualifiés pour des raisons de calibre ou d’esthétique. Même s’ils sont tout à fait consommables, ils ne verront jamais un rayon de vente. Au mieux, ils finiront dans une industrie de transformation. Mais pour certains, ce sera tout simplement direction la benne. D’après les producteurs, chaque année, en France, 15% de la production serait ainsi jetée ! Pourtant, il a fallu dépenser de l’eau, des engrais, du carburant, mobiliser des terres et des hommes pour faire pousser ces fruits et ces légumes … en pure perte. Quel gâchis !

Depuis le 1er juillet 2009, certains fruits et légumes peuvent être mis en vente sans tenir compte des normes relatives à la taille et à la forme. Mais, pour ma part, les seuls biscornus que je croise sont ceux que je sors de mon potager. Éventuellement, j’en vois quelques uns au marché sur les étals des petits producteurs. Cependant, bien souvent, les difformes, les vraiment bizarres ne sont pas mis en vente… car tout le monde s’imagine que le consommateur n’en veut pas. D’où cette idée d’organiser un grand repas exclusivement réalisé à partir de produits destinés à être jetés afin de rappeler aux consommateurs que leur « sale tête » ne les rend pas impropres à la consommation.

On ne peut que saluer une telle initiative. Toutefois, si la lutte contre le gaspillage alimentaire passe bien par le consommateur, par le changement de ses habitudes, tout ne peut reposer sur lui ! Les circuits de distribution doivent également changer de comportement.

Comment voulez-vous que le consommateur achète des biscornus si personne n’a le courage de les mettre en vente ?

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA

Newsletter