Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
lun.
19
oct. 09

D'où vient le lait d'ici ?

Orlait a lancé, à grand renfort de publicité, la marque « J’aime le lait d’ici » en pleine tourmente paysanne sur le prix du lait. Un lait qui s’inscrit dans une démarche écologique et citoyenne.

La communication d’Orlait a bien compris notre désir de consommer local, de consommer des produits « authentiques », respectueux de la planète et des emplois près de chez nous. Le spot de la campagne « J’aime le lait d’ici » est si charmant, si bucolique qu’on a vraiment envie d’y croire... Du lait fait ici, par des vaches d’ici, dans des prairies d’ici... Bon pour l'emploi d'ici, jamais transporté loin d'ici... Et ce jardin potager, ce linge qui sèche au soleil... Toute cette campagne... Que tout cela est beau ! Mais la réalité est-elle à la hauteur de ces promesses ?

Côté prix, rien à redire. « J’aime le lait d’ici » est vraiment un lait premier prix, le moins cher de la grande surface à côté de chez moi (0,55€ le litre).

Côté achat « responsable », c’est autre chose. Quand on me dit « lait d’ici », je comprends (et je ne pense pas être la seule) lait produit près de chez moi. D’ailleurs la publicité m’a conforté dans cette idée, car elle indique qu’en moyenne moins de 330 km séparent les laiteries des clients. Quelle déception de constater que mon « lait d’ici » venait d’ailleurs ! De France, certes, mais pas du Nord-Pas de Calais, ou de Picardie ! Ma brique de lait vient de la région Centre (pour connaitre la provenance du lait, il suffit de regarder l’étiquette ovale avec le numéro du département). Elle a donc parcouru près de 500 km ! Dommage quand on met en avant l’empreinte carbone et la préservation de l’environnement.

Un dernier petit détail ! Si les emplois et les vaches sont bien d’ici, en revanche, rien ne garantit que le « lait d’ici » ait été produit uniquement par des vaches élevées dans des prairies, broutant la bonne herbe grasse... Il est même fort probable qu’elles aient mangé du soja importé d’Amérique du Sud. Mais ça, bien sûr, vous vous en doutiez !

Commentaires   

# véro dietimiam 19-10-2009 00:00
Je suis bien contente de voir un autre site qui admet enfin que le lait (d'ici ou d'ailleurs) ne soit pas ce breuvage magique tel que l'industrie laitière veut nous le faire croire.

Merci pour cette info !
Répondre
# Mathieu 21-10-2009 00:00
Travaillant pour Le Lait d’ici je me permets d’apporter une réponse suite à votre billet.

Notre engagement porte sur la réduction du nombre de kilomètres parcourus entre la laiterie et les points de livraison de nos clients. Nous indiquons toujours qu’il s’agit d’une moyenne. Dans ce sens un lait peut donc être distribué assez loin de sa région d’origine comme vous le soulignez mais également très près. La distance la plus courte parcourue constatée est de 19 km, comme, par exemple, dans le cas des briques de lait d’ici produites dans la laiterie de Brayne et distribués chez CORA a Soissons. Notre volonté est de toujours faire mieux et notre objectif est de parvenir à passer sous la barre des 300 kms, toujours en moyenne. Les chiffres que nous donnons sont vérifiés par un organisme extérieur qui calcule chaque mois les distances parcourues pour l’ensemble de la production. Notre intention est donc annoncée très clairement et elle s’inscrit dans la logique d’une véritable démarche positive que nous nous employons à optimiser sans cesse.

Si vous souhaitez plus d’informations, n’hésitez pas à me contacter à l’adresse mail accolée à ce commentaire :-)
Répondre
# OURGORRY BRIGITTE 14-12-2014 18:26
Je viens de laisser un message sur le site "LE LAIT D'ICI"car je ne comprends pas ce qui se passe : dès que je fait chauffer le lait dans la casserole, il tourne à forte température (juste avant de bouillir) alors que froid il semble bon.

SUIS JE LA SEULE A AVOIR CE PROBLEME RECENT ? (j'achète toujours ce lait et je n'ai jamais eu de problème avant). hier j'ai voulu faire de la crème brûlée et j'ai été obligée de jeter tout l'appareil qui a tourné.
Cordialement
Répondre
# Hélène 07-10-2015 10:24
Bonjour,

J'ai eu le même souci avec une autre marque.
Y a t-il une explication à ce phénomène ???
Répondre
# Celia 07-10-2015 11:39
Hélène
En tant qu'association de consommateurs, nous vous conseillons de vous adresser au service clients de la marque (les coordonnées figurent sur la brique de lait) afin de lui faire part de vos remarques.
Répondre
# Mathieu 21-10-2009 00:00
Travaillant pour Le Lait d’ici je me permets d’apporter une réponse suite à votre billet.

Notre engagement porte sur la réduction du nombre de kilomètres parcourus entre la laiterie et les points de livraison de nos clients. Nous indiquons toujours qu’il s’agit d’une moyenne. Dans ce sens un lait peut donc être distribué assez loin de sa région d’origine comme vous le soulignez mais également très près. La distance la plus courte parcourue constatée est de 19 km, comme, par exemple, dans le cas des briques de lait d’ici produites dans la laiterie de Brayne et distribués chez CORA a Soissons. Notre volonté est de toujours faire mieux et notre objectif est de parvenir à passer sous la barre des 300 kms, toujours en moyenne. Les chiffres que nous donnons sont vérifiés par un organisme extérieur qui calcule chaque mois les distances parcourues pour l’ensemble de la production. Notre intention est donc annoncée très clairement et elle s’inscrit dans la logique d’une véritable démarche positive que nous nous employons à optimiser sans cesse.

Si vous souhaitez plus d’informations, n’hésitez pas à me contacter à l’adresse mail accolée à ce commentaire :-)
Répondre
# Reignoux michel 22-10-2009 00:00
comment ont lit létiqttes ovale , sur la brique que jai en main je lit fr-ce. 0211001. merci
Répondre
# Celia 22-10-2009 00:00
Merci Mathieu pour ces précisions.&nbs p; Cela m'amène à vous poser 2 questions. Cette distance de 330 km max parcourue par les briques "J'aime le lait  d'ici" est-elle très inférieure à la distance que parcourent en moyenne les briques d'autres marques distribuant du lait français ? Pourquoi commercialiser dans le Pas de Calais du lait venant du centre de la France alors qu'il y a un site de production SODIAAL dans le département du Nord ?
Répondre
# Celia 22-10-2009 00:00
Voici comment lire l'étiquette ovale
FR
02 110 01
CE
CE indique que le produit provient de l’Union Européenne. Le pays d’origine est représenté par 2 lettres (IT : Italie, FR : France …), donc votre brique de lait vient de France.
En France, les deux premiers chiffres (02 dans votre cas) indiquent le département dans lequel se trouve l'usine. Il s'agit de l'Aisne.
Les chiffres du milieu (110 dans l'exemple) indiquent la commune. Les derniers chiffres (01 dans l'exemple) indiquent le numéro de l'atelier dans la commune.
Répondre
# Mathieu 23-10-2009 00:00
Celia,

Nous ne possédons pas d'indication sur le kilométrage moyen parcouru par les briques de lait collecté et conditionné en France des autres marques (ce sont nos concurrents).

Comprenez que l'objectif pour nous est d'optimiser au mieux la distance parcourue par nos propres briques de lait "J'aime le lait d'ici" et de la faire tomber au plus vite sous la barre des 300 kilomètres en moyenne. Pour ce faire, vous avez parfaitement raison, nous devons caler nos flux afin que le département du Nord (59) soit livré au départ du site de Cambrai. C'est plus que pertinent. Il arrive simplement que les niveaux de stocks, les approvisionneme nts en emballages, ou la gestion FIFO (first in first out) de l'ensemble des nos sites nous fassent déroger à ce schéma cible.

Plus notre volume en lait "J'aime le lait d'ici" sera élevé et stable, et notre diffusion en grande distribution large, plus la tâche sera aisée.

Notre brique "J'aime le lait d'ici" a été lancée le 21 septembre, avec une belle incertitude sur les volumes, et les départements à livrer. Il nous faudra sans doute encore quelques semaines pour être dans un schéma de transport optimal. Soyez assuré que nous œuvrons chaque jour en ce sens.

J'espère que ce commentaire apportera les réponses à vos 2 questions.
Répondre
# ALAIN 15-11-2009 00:00
je vis dans le Jura et mon d'ici vient de l'Isére. Un lait alpin dans le jura c'est un peu comme un cassoulet Toulousain à Castelnaudary
Répondre
# Seb 20-11-2009 00:00
J'habite en Normandie (14) en plein coeur du pays d'auge où autour de notre maison, une ancienne ferme, broutent des dizaines de vaches Normandes. Il ne reste malheureusement plus que deux exploitations dans mon village dont une exclusivement productrice de lait. J'ai était quelque peu deçu en lisant l'étiquette de ma brique Lait d'ici, elle vient d'ile et Vilaine (35).
Le nombre d'exploitations agricoles ne cessent de diminuer autour de chez moi, les champs vallonés deviennent maintenant en friches il n'y a malheureusement plus assez de vaches pour les brouter. Orlait via sa marque Le lait d'ici s'engage t elle aussi à rémunérer à sa juste valeur le lait de nos régions ? Je pense que c'est aussi ce que recherche la majorité des consommateurs ayant acheté leur premier pack de Lait d'ici.
Répondre
# Alice 21-11-2009 00:00
Zut... Moi je pensais lait d'ici=lait de chez moi (ou d'à côté de chez moi)
Répondre
# Régis CHEVALLEREAU 22-11-2009 00:00
Bonjour

Je vois que je ne suis pas le seul à m'offusquer que l'on puisse communiquer sur un kilométrage moyen de 330 km entre la laiterie et le client. En effet, si on ajoute ceux entre la vache et la laiterie le bilan carbone n'est vraiment pas terrible... Je suis d'autant plus interloqué que dans l'ouest on trouve une laiterie tout les 50 km env.La brique que je tiens entre mes mains vient de l'Indre....
Répondre
# nicole 14-12-2009 00:00
Depuis longtemps j attendais que nous puissions boire le lait de nos agriculteurs.Br avo à ceux qui ont eu cette initiative
Répondre
# Graffias 24-12-2009 00:00
Personnellement tant que le lait est Francais peu m'importe qu'il ait fait 330km ou 800km. Mais par pitié faites manger de l'herbe à vos vaches et non du soja transgénique provenant de la foret amazonienne décimée/calciné e du brézil !
Répondre
# VASSORT 21-01-2010 00:00
Favorisons le lait made jn France, aidons nos agriculteurs à ne pas jeter le trop plein, car je suis choqué de voir les organismes comme les restaux du coeur manqué de tout.
pourquoi nous interdisons aux agriculteurs de vendre l'excédant aux parisiens et autres directement aprés avoir été vider par les coopératives agricoles.
merci de bienvouloir me répondre.
Répondre
# Thibaut 22-01-2010 00:00
Je souhaiterais vous contacter Matthieu. Est-ce possible? A quelle adresse/numéro?
Répondre
# Tonio 26-01-2010 00:00
"Lait d'ici" ou pas le probleme est ailleurs!!!!!
Les vaches ne font pas le même lait tous les jours de l’année! Alors, pourquoi le lait en brique est-il toujours le même ? L’action de transformer un produit «variable» en aliment «normalisé» s’appelle la «standardisation».
Les vaches produisent du lait entre 3.9 g et 4.8 g de matière grasse pour 100 ml suivant les saisons et leurs nourritures.
Dans vos briques de lait « standardisé », la législation a déterminée des seuils à minima:
- Une brique d’un litre de lait entier (la brique rouge !) doit comporter au maximum 3,5 g de matière grasse (pour 100 g de lait),
- Votre brique bleue (la plus vendue) de lait demi-écrémé doit conserver entre 1,5 g et 1,89 g de matière grasse (pour 100 g de lait) et,
- La teneur en matière grasse d'un litre de lait dans votre brique verte, appelé lait écrémé, est de 0,5 g/litre pour 100 g de lait.
Le reliquat de matière grasse récupéré du lait normalisé est transformé soit en beurre, en crème fraiche ou utilisé pour des fromages "double crème'...Ou comment valoriser doublement le lait!!
Répondre
# Raymonde 04-02-2010 00:00
J'habite en Lozère,(c'est où ? en plein coeur du Massif Central) entouré d'agriculteurs allaitants ou laitiers et je me permets de poser la question suivante : Connaissez-vous le prix, départ exploitation, du litre de lait de vos voisins laitiers ? Ne serait-il pas possible d'aller l'acheter directement chez lui, cela éviterait tous ces intermédiaires qui nous ponctionnent quand on passe à la caisse! Et en plus, cela protégerait la couche d'ozone dont ils parlent tant! Non ?
Répondre
# Tiphaine 10-02-2010 00:00
Pour contacter Mathieu, le mieux est de passer par Orlait (www.orlait.fr). Si vous désirez les coordonnées téléphoniques, je pourrais vous les fournir.
Répondre
# Arcady 16-02-2010 00:00
Bonjour. J'habite 45340 Auxy. Sur la commune d'Egry (45340)s'étende nt deux importantes fermes à vaches laitières. Elles vendaient au supermarché d'ici. Elles ne le font plus. Le "lait d'ici' vient d'Ile-et-Vilain e. Allez-vous changer de fournisseurs? Pour du lait entier j'espère, et non manipulé...Merc i.
Répondre
# viking 28-03-2010 00:00
comme c'est marqué plus haut, moi aussi, j'ai trouvé bizarre que le lait que j'ai acheté vienne de la région 44 (bretagne) alors que j'habitte dans le 76 (normandie). Pourquoi la réprétion des fraude ne condamne pas cette publicité mensongère ??? En tous cas, je vais m'en occuper, car c'est mentir aux gens sur l'enpreinte carbonne, que produit le transport de ce lait ...
Un militant greenpeace
Répondre
# viking 29-03-2010 00:00
c'est bien de déffendre ton entreprise mathieu, mais moi, je trouve la fouchette un peu trop précise (environ 330 km) ou pas du tout. Je m'éxplique:
j'habitte du côté du tréport, et le lait que j'ai achetter vient de la loire atlantique, ce qui fait une distance de 478 km loin des 330 annoncé, t'à cas les faire à pied les 148 km de menssonge, et tu va voir que ce n'est plus une fourchette, mais une fourche. Je dit que l'étiquetage est à ce momment menssongé, et pour les gens qui se battent pour minimiser l'empreinte carbonne, c'est tout à fait une honte, je ne vous demande pas de raprocher vos laiteries, mais simplement de ne pas mettre en grosses lettre "Le Lait d'içi", et de marquer en gros la distance maximale, car je voit que je ne suis pas le seul à avoir eu cette conclusion, par conséquent en tant qu'écologiste militant pour une association de renommée mondiale, je ne vais pas les importuné avec ce "petit" problème, ils ont autres choses à faire, je vais donc envoyer un courrier à lma répression des fraudes afin de leurs signaller ce "petit" problème de tromperie sur l'étiqutage
Répondre
# gautier 03-04-2010 00:00
pourquoi se limiter dans cette idée simplement au lait ?
La viande ,les fruits et légumes; pourquoi ne pas favoriser ce qui est plus pres de chez soi ?
( Le spot de la campagne « J’aime le lait d’ici » est si charmant, si bucolique qu’on a vraiment envie d’y croire... Du lait fait ici, par des vaches d’ici, dans des prairies d’ici... Bon pour l'emploi d'ici, jamais transporté loin d'ici... Et ce jardin potager, ce linge qui sèche au soleil... Toute cette campagne... Que tout cela est beau )
ET SURTOUT FOLKORE loin de refleter la réalité, je suis plus proche de la reflexion de Graffias .
Répondre
# gautier 21-05-2010 00:00
Habituée de mon magasin U devenu shopi !la marque de lait a changé , votre conditionnement est " inserviable "
pas de poignée pour pendre le pack de 6 et si voua arrivez à la saisir par le plastique... il se déchire, le pack tombe et au moins le coin d'une brique se froisse très désagréablement ... Rien que pour ce désagrément je seraisd prête à retriouver à proximité un mmagasin U ... et bien sûr y faire toutes mes courses. Petites causes... grands effets
Répondre
# marney crainey 17-03-2013 21:41
troooooop graaave !!!!!!
solution : se baisser, soulever le pack, le placer dans le caddie ou trolley à courses ou bien simplement le porter s'il s'agit d'un achat unique.
moins d'emballages = moins d'empreinte carbone
Répondre
# gautier 21-05-2010 00:00
N B le lait d'ici ... n'est pas le plus près de notre région qui en produit d'excellent à qq km de chez moi. pouirquoi d'ailleurs ' lait d'ici '... auriez-vous hionte d'indiquer 'LAIT D AUVERGNE ?
Répondre
# JACQUES Bernadette 23-05-2010 00:00
Je tiens à vous informer que cela fait plusieurs fois que je constate, qu'il manque entre 10 et 20 cl dans un litre de lait.J'aime bien le lait d'ici, mais je voudrais bien que 1 litre = 1 litre. Merci.
Répondre
# Chaudrillier 29-10-2012 10:41
tout à fait d'accord avec le fait qu'il manque souvent plus de 10cl de lait dans une brique. Nous faisons régulièrement des yaourts et il arrive fréquement qu'il manque du lait pour remplir les pots. D'autre part depuis le printemps impossible d'avoir des yaourts corrects ils ne prennent pas. avons du changer de marque de lait pour que tout soit reussi.
Répondre
# Pappy 29-05-2010 00:00
Encore une vaste tromperie organisée par ces racketteurs que sont les " grands distributeurs " - Le lait d'ici vendu dans le 62 vient....d'Auve rgne ! Produit dans des fermes aux mains de la grande distributin avec des vaches nourries au soja d' Amerique du sud ! Boçnjour la qualité de ce lait 1er prix !! Où figure la composition sur l'emballage ? Quels sont les produits ajoutés dans ce lait ? -Rien de dit - silence radio -
Vendu 55 cents le litre en moyenne, on sait par les producteurs que pour gagner petitement leurs vies ils devraient recevoir 35 cents le litre - Combien ont ils sur ce lait ?
Quelle marge pour la grande distribution ?
Faudrait quand même que ces gens arretent de nouès prendre pour des andouilles debiles !!!
Répondre
# nicolle 09-08-2010 00:00
comment se reconnaitre dans toutes ces étiquettes; j'aimerais bien avoir l'adresse de la laiterie et savoir si les vaches sont nourries au soja de plus transgénique ou si elles sont dans les champs, il y en a malheureusement de plus en plus.
Répondre
# Celia 10-08-2010 00:00
Pour savoir où se trouve la laiterie d'où provient votre brique de lait, il faut décoder l'étiquette ovale ou estampille sanitaire.
En plus du sigle de l'union européenne (CE) et de l'abréviation du pays où se situe l'établissement (FR pour la France), vous y trouverez une suite de chiffres qui permettent de localiser l'entreprise.
Prenons ceux figurant sur l'estampille de ma brique de lait : 36-229-01
Les deux premiers sont le code du département (36=Indre), les trois suivant sont le code INSEE de la commune où se trouve l'établissement (229=Varennes sur Fouzon), les deux derniers chiffres représentent le n° d'ordre de l'établissement dans la commune.
Répondre
# Thomas Dupond 06-03-2013 08:38
oui
Répondre
# ablete 29-10-2010 00:00
je viens de lire tous les messages et les réponses de mathieu...

je voudrais savoir si apèrs un an de recul vous avez réussi à améliorer les distances, et si vous pouvez répondre aux questions sur l'alimentation des bêtes ????

les vaches sont elles nourrient au soja ????
qu'elle est effectivement la composiiton du lait ???
ne rajoutez vous rien ?????
merci de vos réponses
Répondre
# Celia 29-10-2010 00:00
Depuis que j'ai écrit cet article, je vérifie régulièrement la provenance des briques "Lait d'ici" en vente dans la grande surface à côté de chez moi. En un an, la situation n'a pas changé ! Le lait d'ici vendu sur la Côte d'Opale provient toujours du centre de la France.
Pour le reste, je laisse le soin à Mathieu de vous répondre, s'il le souhaite.
Répondre
# Macé 02-11-2010 00:00
Bonjour,

je suis journaliste et réalise un reportage sur le lait. Par conséquent je m'intéresse au "lait d'ici" et je remarque que la moyenne de 330 km, de la provenance du lait n'est pas respectée...
Je souhaiterais avoir d'autres informations et entrer en contact avec vous.

Merci de votre collaboration
Anne-Charlotte Macé
Répondre
# BOR Dominique 13-11-2010 00:00
je suis cremier fromager et avant tout ecolo et me suis posé l question des kms parcourus par le lait .Je commercialise du lait en provenance de Bretagne a raison de 5 palettes/mois avec un intermediaire grossiste entre la laiterie et mon entreprise;Pour quoi ne pas l'acheter a la laiterie situee a 8 Km de chez moi.Jentreprend s les démarches...un vrai parcours du combattant...Qu e croyez vous qu'in arriva: a qualité égale le lait était 30% PLUS CHER EXPLIQUEZ MOI!!!!!!!
Répondre
# Laurent D. 15-11-2010 00:00
Et en plus saviez vous que le lait de vache et les lactose qu'il contient sont mauvais pour la santé car très mal digéré.

Connaissez vous le lait de soja, le lait d'amande ?
Répondre
# kaennel m. antoinette 31-01-2011 00:00
J'ai eu ce matin une désagréable odeur de métal dans mon bol de café au lait.Je venais d'ouvrir une brique de lait.J'ai réchauffé une tasse et çà venait bien du lait.
Le lot porte le n°31 T66 I0347 daté au 12 04 11M
Pouvez vous me renseigner sur cet "incident" qui m'a gâché mon petit déjeuné
Répondre
# celia 06-03-2012 16:13
Antoinette Il est en effet très désagréable de se trouver face à un produit non conforme.
Mais en tant que consommatrice vous avez des droits.
Vous pouvez les retrouver dans notre rubrique [categorylink=6 0]Vos droits[/categorylink]
Vous y trouverez la conduite à tenir lorsqu'on juge qu'un produit n'est pas conforme.
Répondre
# Céline 10-02-2011 00:00
Nous polémiquons sur la distance, nous ignorons encore l'alimentation de ces vaches laitières mais sur chaque brique de lait, sont indiquées entre autres les valeurs nutritionnelles : protéines, glucides, lipides,fibres, sodium, calciumet nos "indispensables vitamines".Mais là, j'ai beau retourner la brique dans tous les sens,je ne vois aucune information de ce genre. Si ce lait ne convient pas à la "croissance" de mes enfants (15 à 38% des ajr en calcium, par exemple, selon les autres marques)je ne vois pas l'intêret de leur donner à consommer surtout qu'il provient du même département que les autres, mais qu'en plus, l'emballage ne vient pas du même endroit(72 pour le lait, 60 pour l'emballage, j'habite dans le sud du 79)
Répondre
# warren 11-02-2011 00:00
le fameux lait d ici dès lors qu il est vendu en grande surface ne peut etre q issu d une coopérative
quand a sont contenu c est pas difficile un peu de lait et du lait en poudre plus quelques conservateurs
faites l expérience prenez du lait en brique pour le café et du lait de ferme avec la meme quantitée de lait la couleur du café n est pas la meme ???
pour la nouriture des vaches pas mal d agriculteurs utilisent des produits azotés qui vont faire crachés plus de lait il faut demandé a l éleveur si il en utilise mais dans votre département 79 il n y a plus beaucoup de betes .croyez moi y a pas mieux que le lait frais sorti de la bete je le conserve env 6 jours a 5 degrés
Répondre
# gautier 01-03-2011 00:00
Comme dit Céline ,il y a quoi dedans ? c'est pas mentionné.
Le lait d'içi ;Mais qu'a mangé la vache ? De l'herbe ? du fourrage ? du soja OGM de las bas ( provenance USA )
Mon petit déjeuner est sans lait !
Dans notre famille nous n'en consommons très très peu .
Répondre
# Christelle 19-05-2011 00:00
Bonjour, je voudrais savoir si le lait : j'aime le lait d'ici est un circuit court ou un circuit ultra-long ? Je vous demendrais de me répondre le plus vite possible s'il vous le serais possible. Merci beaucoup. A bientôt.
Répondre
# Celia 20-05-2011 00:00
Christelle, D'après le site du ministère de l'agriculture www.alimentation.gouv.fr, le circuit court est un mode de distribution dont le nombre d’intermédiaire s financiers entre le producteur et le consommateur est "au maximum de un". Cette définition, vous le constatez, ne fait aucune allusion à la distance parcourue par le produit. D'après cette définition, le lait d'ici n'est pas un produit "circuit court".
Si l'on considère la distance parcourue, la marque annonce une moyenne de 330 km entre les laiteries et les clients. Attention, il s'agit d'une moyenne. Votre brique de lait peut donc avoir parcouru une distance plus longue. Par exemple, dans les grandes surfaces autour de chez moi, le lait d'ici peut venir de la région Centre (dans ce cas elle parcourt plus de 330 km) ou de Picardie (dans ce cas elle parcourt moins de 330 km)
Répondre
# CHORON Noëlle 27-05-2011 00:00
Je viens de découvrir" le lait d'ici". D'où plusieurs questions.
L'idée me parait bonne et la distance ne me semble pas anormale car les régions laitières françaises ne se trouvent pas partout dans l'hexagone, inutile de rêver sur des bases peu concrètes.
Si petit à petit des relations se créent avec les éleveurs locaux, la situation progressera mais cela prend du temps, les éleveurs français sont souvent attachés à leurs habitudes (je parle d'expérience sur des observations faites dans mon entourage.)

Par contre je me pose des questions sur d'autres circuits courts qui ne sont pas en km : souvent en France ce qui grève les prix de vente provient d'intermédiaire s ; la mise en place de nouveaux circuits de vente peuvent permettre au consommateur final comme au producteur de profiter de tarifs "d'ici" qui ne transitent pas par des sociétés financières qui prennent des bénéfices au passage et imposent des prix. Qu'en est-il pour le lait d'ici? Circuits commerciaux raccourcis ou classiques?

J'ai acheté mon lait chez mon boulanger alors que j'ignorais en trouver là. Par contre les grandes surfaces locales n'en vendent pas (mais ce sont des groupes qui font leur bénéfice sur les produits financiers bien plus que sur la vente, ce qui permet des prix concurrentiels par rapport aux petits commerçants.) Sur le moment je n'ai pas fait attention au prix. Le prix de vente est-il fixe, soit partout 0,55 € ?

Comment avoir la liste des endroits - près de chez moi- où l'on vend du lait d'ici?
Répondre
# Celia 27-05-2011 00:00
Orlait, détenteur de la marque « J’aime le lait d’ici » est une structure commerciale dédiée aux marques de distributeurs et aux 1er prix. Orlait regroupe plusieurs entreprises et coopératives laitières. Son actionnaire majoritaire est le groupe SODIAAL (marques Candia, Régilait, Yoplait, Entremont…).
Le « lait d’ici » suit donc un schéma de commercialisati on tout à fait classique. Comme cela a déjà été dit, ce n’est pas un produit « circuit court » tel que le définit le site du ministère de l'agriculture www.alimentation.gouv.fr.
Il est principalement commercialisé par les grandes surfaces. Le prix indiqué dans l’article est comme d’habitude indicatif. Les briques bleues sont commercialisées au prix d’un lait « premier prix ».
Répondre
# RICHARD 08-06-2011 00:00
BONJOUR. JUSQU'A IL Y A ENCORE UN MOIS JE CONSOMMAIS DU LAIT D'ICI. AUJOURD'HUI C'EN EST FINI. LES ESPECES DE MORCEAUX DE LAIT CAILLE NOUS ONT DEGOUTE MA FAMILLE ET MOI.
Répondre
# BASSI Aline 03-08-2011 00:00
Ce matin en découpant ma brique de lait j'ai eu la surprise de constater en le versant qu'il n'était plus bon. En effet il etait comme de l'eau au debut et aprés en morceaux. Il est pourtant inscrit au dessus: 22/09/11 22:44:32 - 2 H 2 F142-ST3<
Répondre
# Celia 03-08-2011 00:00
Visiblement, le produit que vous avez acheté n'est pas conforme.
En tant qu'association de consommateurs, nous vous conseillons de réagir. Pour cela vous pouvez lire la rubrique correspondante sur notre site (en cliquant [categorylink=6 0]ici[/category link] ).
Répondre
# martin 02-10-2011 00:00
Bonjour, je consomme votre LELAITDICI mais vraiment pour ce qui est de la qualité propreté, il y a mieux .... tous les jours, en ouvrant et versant ce lait dans la casserole, il y a toujours des résidus noirs ou de paille A REVOIR ?????? à l'avenir je ne prends plus ce lait. Faire le nécessaire. MERCI
Répondre
# Celia 03-10-2011 00:00
Martin
En tant qu'association de consommateurs, nous vous conseillons de vous adresser au service clients de la marque (les coordonnées figurent sur la brique de lait) afin de lui faire part de vos remarques.
Répondre
# lalouange 30-11-2011 00:00
Est ce que je suis l'une des rares personnes a comprendre le mot "MOYENNE"
Ca veut dire qu'il êut venir de plus loin comme de plus pret
Merci a Celia pour toutes les bonnes explications
Répondre
# guyfatt 08-12-2011 00:00
le prix de ce lait varit suivant les endroit chez casino 0.64 c superU 0.59 c
de plus il me semble plus en eau qu'en lait.
moi qui suis dans une region ou on voit des vache j'ai pas encore vu ce lait venir de bretagne
Répondre
# fanfan77360 19-08-2012 15:49
Moyenne certes mais il ne faut pas pousser quand même ! Je suit en seine et marne; le plus grand département français et je vais pas vous faire un dessin, mais a moins de 10 Kms de chez moi il y a deja une ferme ... Mais bien sur le lait d'ici viens du 44 près de nantes ... Un peu foutage de gueule quand même ...
Répondre
# Tiphaine 26 14-02-2013 11:46
Vous ne croyez pas qu'une telle démarche, même si elle est logistiquement très difficile à maintenir au km près, est bien plus intelligente que celle des plats cuisinés que vous consommez tous?? Alors arrêtons les faux débats stériles , arrêtons de parler de bilan carbone pour du lait qui a fait 500km au lieu de 300 et penchons-nous peut-être un peu sur des produits au trajet de transformation bien plus tendancieux!! CF Scandale de la viande chevailine à la place du boeuf!
Répondre
# LUJ 10-03-2013 06:29
Je préfère consommer du lait "conventionnel" français que du lait dit bio importé d'on ne sait où et via de nombreux intermédiaires. ..Quant à l'alimentation des vaches, ne nous leurrons pas, elles consomment toutes un peu de soja sud américain (bio ou non, mais déforestateur !)
Répondre
# gautier 08-08-2013 17:35
Surtout ,voire que du soja OGM ,je ne sais plus exactement ,mais ce doit être l'Uruguay ou le Paraguay qui produit en masse du soja pour l'alimentation animale.Le lait bio doit bien exister en France???
Plus de lait pour moi ,j'ai fini ma croissance depuis longtemps ,je suis passé a autre chose .
Répondre
# Robert 24-03-2013 06:39
Dans votre 1er commentaire vous avez soulevé une question quant à la qualité des aliments dont se nourri la vache et je constate que Mathieu a oublié de répondre à cette question qui me parait cruciale.
Répondre
# Olivier 16-07-2013 09:22
C'est bien toute cette belle prise de conscience pour savoir si le lait a fait 330 km, 80 km ou 3 km. C'est bien de savoir ce que mange les vaches. Mais les consommacteurs que nous sommes tous devraient aussi être préoccupés par le prix payé aux producteurs de lait. Ce sont eux qui assurent la vie de nos campagnes, de nos villages ruraux et pour cela ils faut qu'ils puissent vivre non pas de subventions via nos impôts mais du prix de leur produit et donc de leur travail, rémunéré par les consommateurs. Comment le lait d'ici, vendu le moins cher de France dans les supermarchés peut il être un lait solidaire qui permette aux éleveurs de vivre correctement ? C'est impossible ! Consommateurs qui voulez consommer local pour soutenir l'environnement , votre santé mais aussi l'économie locale de votre région, soyez vigilants !! A l'opposé, le lait Oui aux petits producteurs, lancé par Candia il y a quelques temps, et qui était un vrai lait solidaire, était vendu près de 1€ le litre et n'a pas trouvé son marché... Dur dur d'être un consommacteur responsable et cohérent !....
Répondre
# omario 08-02-2014 20:58
ecvoutez peut emporte d ou ils viennent le lait mai est ce que c'est du lait en bon qualité merci
Répondre
# Olivier 08-02-2014 22:28
Ca veut dire quoi pour vous "du lait de bonne qualité" ?????
Répondre
# amandine 11-02-2014 10:42
Le lait d'ici était caillé pour moi ce matin ainsi que les 5 autres briques que compose le pack... 1ere fois en 3ans avec cette marque! je vais devoir changer
Répondre
# mamie 06-08-2016 09:59
Ma brique de lait j'le lait d'ici :

référence : FR .02. 110.001 CE

J'habite dans le 65 à Tarbes

Entre le 65 et le 02 = 950km, cherchez l'erreur!
Répondre
# garsant 11-09-2016 07:23
Je viens d'entendre aux infos que des agriculteurs avait crée leur laiterie pour distribuer leur lait directement au consommateur au prix de 0,94 € le litre.

L'agriculteur disait que son lait ne contenait pas d'huile de palme !!!

Je ne savait pas qu'il y avait de l'hule de palme dans le lait. Pouvez-vous m'éclairer à ce sujet ? Merci.
Répondre
# Celia 12-09-2016 07:48
Bonjour
Certains fabricants mettent de l'huile de palme ou d'autres huiles végétales (colza etc) dans certaines préparation lactées pour obtenir un profil nutritionnel particulier. Il s'agit principalement des préparations destinées aux bébés ou aux très jeunes enfants ("laits de croissance").
Répondre

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA

Newsletter