Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
ven.
06
mai 11

Faut-il avoir peur des restos japonais ?

Les consommateurs délaissent les restaurants japonais depuis la catastrophe nucléaire de Fukushima. Leurs craintes sont-elles fondées ?

La presse rapporte une baisse significative de fréquentation dans les restaurants japonais (environ 20 à 30% de clients en moins, selon Le Figaro) au point que pour rassurer les amateurs de cuisine nippone, plusieurs restaurants indiquent clairement la provenance de leurs produits.

En réalité, dans les restos japonais, il y a en fait assez peu de produits venant directement du Japon : quelques algues, de la sauce soja, du whisky ou des bières typiques… Souvent, ceux qui sont actuellement en vente ont été importés avant le Tsunami et l’accident nucléaire. Quant à l’avenir, les restaurateurs pourront très bien se fournir ailleurs en Asie

L’Union européenne n’importe que très peu de denrées depuis le Japon (9000 tonnes en 2010). Et, depuis l’accident nucléaire des contrôles de radioactivité sur les denrées alimentaires en provenance du Japon ont été mis en place.

Mais les peurs naissent souvent du manque d’information… Et malheureusement, une fois de plus, on peut déplorer le manque de communication officielle de nos autorités nationales. Alors que nos voisins belges disposent depuis le 17 mars, sur le site de l’AFSCA (l’équivalent de l’Anses), de plusieurs pages d’information, chez nous, le site « alimentation.gouv.fr » reste muet sur le sujet.

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA

Newsletter