Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
lun.
14
déc. 15

Éduquer pour éviter de gaspiller

La lutte contre le gaspillage alimentaire pourrait faire désormais partie de l'éducation à l'alimentation durant le parcours scolaire.

gaspillage épluchuresLors des animations sur le gaspillage alimentaire de la CLCV, j’entends souvent les consommateurs me dire : « Moi, je ne gaspille pas ! ». A croire qu’en matière de gaspillage, les responsables ce sont forcément les autres. Pourtant, nous gaspillons tous ! Souvent par ignorance ou par maladresse ! Il n’en reste pas moins que nous gaspillons. Et ce n’est pas parce qu’on jette le « gratuit » dont la date limite est dépassée que cela ne compte pas !

D’après le rapport de Guillaume Garot,  on jetterait en France, chaque année, près de 1,2 million de tonnes de produits alimentaires encore consommables. Ce qui représente tout de même entre 12 et 20 milliards d'euros mis à la poubelle chaque année ! Pour changer la donne, l'ancien ministre de l'Alimentation a déposé une proposition de loi qui a été adoptée à l'unanimité par les députés le 9 décembre 2015.

Pour parvenir à enrayer ce monumental gâchis, rien de tel, selon les parlementaires, que l’éducation et l’information sur la lutte contre le gaspillage alimentaire. C’est pourquoi ils ont décidé de sensibiliser les petits Français durant le parcours scolaire, de manière à ce que les futurs consommateurs puissent adopter les bons réflexes dès leur plus jeune âge. Comme c’est le cas pour le tri des déchets, ils pourront aussi contribuer à la diffusion des bonnes pratiques auprès de leurs parents.

Et le premier lieu d’action devrait bien être la cantine ! En effet, selon une étude réalisée en 2011 pour le ministère de l’agriculture, la restauration scolaire génère de gros volumes de gaspillage alimentaire (entre 179 et 200g par personne et par repas dans les collèges et lycées ; entre 110 et 130 g par personne et par repas dans les écoles primaires). Tout y passe, légumes, fruits, poisson … Et trop souvent, le pain est l’un des principaux aliments gâchés à la cantine.

La proposition de loi devrait être présentée au Sénat début 2016, en vue d'une adoption définitive rapide.

La CLCV en action

painC’est au gaspillage du pain à la cantine que la CLCV de St Christol-lez-Alès a décidé de s’attaquer. Pour cela, avec l’aide des étudiants de BTS Economie Sociale et Familiale, les bénévoles de l’association ont mesuré les volumes de pain jetés par les élèves de 2 écoles primaires de la commune pendant une semaine. D’après ce premier test réalisé en juin 2015, plus de 30% du pain servi est gaspillé. Cela correspondrait à un manque à gagner de 1800 à 2000 €/an pour chacune des cantines.
En 2016, la CLCV devrait mettre en œuvre des actions concrètes pour s’attaquer au gaspillage alimentaire à la cantine. 


Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA

Newsletter