Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
jeu.
19
févr. 15

Lait cru : y a-t-il un risque ?

L’EFA a précisé  les risques  liés  à la consommation du lait cru.

lait Dans plusieurs pays d’Europe, la consommation  de lait cru a le vent en poupe depuis quelques années. En effet,  pour certains consommateurs, la naturalité de ce produit en fait un aliment bon pour la santé. Du coup, après avoir largement disparu de la liste des achats  des ménages français,  le voilà qui  revient  en force via la mode des circuits courts, de la vente à la ferme et des distributeurs automatiques mis en place par les producteurs.

Contrairement aux laits UHT, stérilisé ou pasteurisé, le lait cru n'a pas été chauffé à plus de 40°C et n’a subi aucun autre traitement permettant de faire disparaître les bactéries (campylobacter, salmonelles,  E. coli productrices de shigatoxines...).

Malgré les bonnes pratiques d'hygiène à la ferme permettant de réduire la contamination du lait cru, malgré le maintien de la chaîne du froid depuis la traite jusqu'au frigo du consommateur, ce produit alimentaire reste sensible. Et le risque de contracter une intoxication alimentaire ne peut être totalement exclu. Même si celui-ci est faible en Europe  (27 foyers de maladies d'origine alimentaire liées à la consommation de lait cru entre 2007 et 2013), l’EFSA considère qu'il est nécessaire de renforcer l'information du consommateur et de rappeler que faire bouillir le lait cru avant de le consommer est le moyen le plus efficace pour éliminer  un grand nombre de bactéries. 

Cette recommandation est particulièrement importante si le lait cru est destiné à être bu par des nourrissons, des enfants,  des femmes enceintes, des personnes âgées  ou ayant un système immunitaire affaibli !

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA

Newsletter