Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
mer.
06
nov. 13

Origine des viandes : toujours rien en vue !

Faute de consensus, la Commission européenne reporte la publication du rapport sur la faisabilité d’un étiquetage de l’origine des viandes utilisées comme ingrédient.

Plats cuisinésAprès les hésitations nationales de cet été, c’est au tour de l’Union européenne de tergiverser !
Le très attendu rapport sur l’étiquetage des viandes utilisées comme ingrédient devait être dévoilé jeudi 31 octobre 2013. D’après les indiscrétions parues dans la presse, il proposait trois options d’étiquetage : la mention volontaire de l’origine par les producteurs et les distributeurs de plats cuisinés, l’obligation de préciser sur l’emballage les pourcentages de viande provenant de l’UE et des pays tiers ou l’obligation de mentionner l’origine des viandes utilisées. Il va sans dire que cette dernière proposition correspondait à ce que demandent la CLCV, les consommateurs français et européens et de nombreux éleveurs.
Mais, des divergences au sein de la Commission européenne ont bloqué jeudi dernier l'adoption du rapport qui, du coup, est reportée aux calendes grecques. En outre, on estime à Bruxelles que les consommateurs sont plus intéressés par le prix que par l'origine de la viande.

Rien ne prouve pourtant qu’une telle mesure d'étiquetage se traduise obligatoirement par une hausse des prix pour les consommateurs. D’une part, le système de traçabilité des viandes existe déjà et est utilisé pour les viandes fraîches. D’autre part, certaines marques (dont des distributeurs) ont d’ores et déjà mis en place de manière volontaire un tel étiquetage sans que cela s’accompagne d’une hausse de prix.

Les consommateurs européens vont donc devoir s’armer de beaucoup de patience ! Faute d’une véritable volonté de traduire enfin en actes les promesses faites suite au scandale de la viande de cheval, l’étiquetage de l’origine des viandes utilisées dans les plats cuisinés qu’ils plébiscitent largement n’est pas pour demain.

Commentaires   

# Alexandre 06-11-2013 10:27
Bonjour,
À la fin de votre article, vous parlez de certaines marque qui ont mis en place l'étiquetage sur la traçabilité de leurs produits. Étant intéressé par le sujet , j'aimerai savoir quelles sont ces marques ou ces distributeurs?
Bonne journée
Répondre
# Celia 12-11-2013 15:07
En effet, un certain nombre de marques ont décidé à la suite du scandale de la viande de cheval de modifier tout ou partie des recettes de leur gamme. Voici quelques unes des marques qui le font déjà ou se sont engagées à le faire dans les 6 mois après le scandale de cet hiver : Picard, Thiriet, Findus, Fleury Michon, Lustrucu, Intermarché, Carrefour ... (cette liste n'est pas exhaustive).
Cela se traduit par l'apparition du logo VBF (viande bovine française) sur l'emballage ou de la mention sur la face avant et/ou au niveau de la liste des ingrédients des mots "viande de bœuf origine France" ou "viande de bœuf né, élevé, abattu en France". D'où l'importance pour savoir ce que l'on met dans son assiette d'examiner attentivement les emballages des plats cuisinés.
Répondre
# gautier 12-11-2013 21:00
Viande bovine ,c'est la plupart du temps de la vache de "reforme" elle fini comme ça a la casse après avoir été usée a donner son lait .. Les gens croient que c'est du bœuf!
Répondre

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA

Newsletter