Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
mar.
02
juin 15

Où est le rappel de Morbier ?

Plusieurs centaines de tonnes de Morbier font l'objet d'une procédure de retrait dans plusieurs pays d'Europe, après la détection de Listeria. Mais où est le rappel en France ?

AttentionD’après l’AFP, le 6 mai dernier, un autocontrôle réalisé par un grossiste sur du Morbier a révélé la présence de Listeria monocytogènes. D’après la préfecture du Jura, « une procédure de retrait est donc actuellement en cours ».

Si comme moi, vous avez écouté la radio ou lu la presse ce week-end, vous êtes au courant et vous vous demandez si le morceau de Morbier qui est dans votre frigo est concerné ou pas. En effet, aucune indication de marque, de numéro de lot n’a été communiquée dans les médias. Pas mieux en ce qui concerne le nom de la laiterie !

Par contre, si ce week-end vous étiez absorbés par les préparatifs de la fête des mères, vous n’avez aucune chance de savoir que plusieurs tonnes de Morbier sont potentiellement dangereuses pour les femmes enceintes, les personnes immunodéprimées et les personnes âgées. En effet, à l’heure que nous mettons en ligne, il n’y a toujours pas d’alerte officielle de la part des autorités françaises !

Ce rappel semble correspondre à une alerte notifiée au RASFF, le système d'alerte rapide sur les denrées alimentaires et les aliments pour animaux géré par la Commission Européenne, le 19 mai. Ainsi qu’à une alerte diffusée en Suède le 26 mai. Et les Suédois ont le privilège de connaître les références des lots incriminés.

Alors que ces fromages ont également été distribués en France d’après le RASFF, pourquoi, le consommateur français n’est-il toujours pas officiellement informé sur les pages consacrées aux rappels des sites de la DGCCRF, du ministère de l’Agriculture ou de celui de la Santé ? Mystère !

Une fois de plus le système d’alerte en France semble être défaillant !

Commentaires   

# Amgar Albert 02-06-2015 15:28
Le rappel en France est de a responsabilité de l'industriel.
On peut lire sans rire dans la rubrique "QUI COMMUNIQUE ?" l’exploitant et, dans certains cas, l’administratio n (en complément ou en substitution du professionnel) ». Source Guide d’aide à la gestion des alertes d’origine alimentaire entre les exploitants de la chaîne alimentaire et l'administratio n lorsqu'un produit ou un lot de produits est identifié, version révisée du 02/07/2009.
economie.gouv.fr/.../...
Répondre

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA

Newsletter