Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
ven.
11
juil. 14

Une épicerie de quartier sans emballages

La Recharge, la première épicerie de quartier à fonctionner sans emballages jetables, a ouvert ses portes cette semaine à Bordeaux.

épicerie sans emballage

D’après l’ADEME, les familles françaises jetteraient chaque année 4,7 tonnes d'emballages, au point que nos poubelles débordent d’emballages non recyclables. C’est pourquoi un des conseils de l’Agence de l’environnement est d’acheter en vrac. En achetant juste la quantité dont on a besoin, cela contribue aussi à limiter le gaspillage alimentaire et à faire des économies.

Au quotidien, ce n’est pas toujours facile. Il y a bien les espaces de vente en vrac mis en place par quelques distributeurs ou des boutiques spécialisées Bio. Mais l’offre se limite en général aux céréales, aux pâtes et riz, aux légumes secs, aux fruits secs ou au café et thé.

Quelques expériences ont vu le jour en Italie, en Grande-Bretagne ou en Allemagne pour essayer de pousser plus loin la logique du « Zéro emballage ». C’est désormais au tour de la France de connaître sa première expérimentation d’épicerie sans emballages jetables.

On trouve à « La Recharge » des produits locaux du quotidien : des fruits et légumes de saison, des pâtes, du riz, des produits frais (charcuterie, lait, yaourts, crème...), de la charcuterie, des produits d'entretien ou encore des boissons et des pains. On y vient avec ses boites plastiques, cageots et cagettes, bouteilles et bocaux en verre, sacs en papier ou en plastique à remplir de la quantité exacte qu’on désire acheter. Et pour les produits sensibles qui ne peuvent être vendus sans leur emballage (les yaourts à l’unité par exemple), le conditionnement est consigné. D’après les initiateurs de ce projet, leur travail avec des entreprises locales a permis de réduire les emballages jetables mais aussi d’obtenir des petits prix.

Reste à savoir si ce magasin, qui a bénéficié d’un financement participatif des internautes, sera rentable. Faute de quoi il disparaîtra, comme ce fut le cas, après seulement 12 mois d’existence, à Londres du projet Unpackaged.

Et vous, seriez-vous prêts à changer vos habitudes et à acheter dans une telle épicerie ?

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA

Newsletter