Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
ven.
28
oct. 16

Fruits et Légumes vendus à l’unité

Quelles sont les règles de communication du prix ?

Il y a encore quelques années, seul un petit nombre de fruits ou de légumes pouvaient être vendus à l’unité. Il s’agissait essentiellement des melons, des salades, des choux, des choux fleurs… Le reste étant vendu au kilo.

fruits et legumes vracDepuis les règles de commercialisation et de normalisation ont été revues au niveau européen(*). Cela a permis par exemple la vente de fruits et de légumes biscornus mais aussi la vente de fruits ou de légumes différents dans un même emballage. Mais cela a aussi contribué au développement de la vente à l’unité. Celle-ci est désormais possible pour tous les produits sauf pour les fruits trop petits comme les cerises, les fraises, les framboises…

Au vu des nombreuses questions qui nous parviennent sur ce sujet, les consommateurs sont un peu perdus au niveau de l’affichage des prix quand les fruits et légumes sont vendus à l’unité. D’autant que les règles sont différentes selon qu’il s’agit de vrac ou de préemballé.

Premier cas, lorsque la vente à l’unité concerne du vrac. Il s’agit par exemple de kiwis, de melons, d’avocats en vrac. Dans ce cas, le vendeur doit indiquer le prix à la pièce (par exemple : 0,99€ l’avocat). Lorsque les produits sont de plus vendus par lots, on trouvera le prix du lot et le nombre de produits qui le compose ainsi que le prix d’une pièce (par exemple : 3€ les 10 kiwis ; 0,40€/pce).

De plus en plus souvent, des fruits et légumes sont vendus à l’unité et emballés. Il s’agit par exemple de 4 pommes Bio, de 6 petites endives, ou de 5 pêches plates. C’est alors le prix de vente du préemballé qui doit être indiqué au consommateur (donc le prix de la barquette ou du sachet), complété par le nombre de pièces contenues dans l’emballage si celui-ci ne peut pas être déterminé par l’acheteur (emballage opaque). Il n’y a donc pas d’indication du prix au kilo. De plus, la mention du poids net est facultative si le nombre de pièces est visible de l’extérieur ou s’il est indiqué sur l’étiquetage.

(*)Règlement (CE) N° 1221/2008 et règlement d’exécution (UE) N° 543/2011 en vigueur depuis juin 2011

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA

Newsletter