Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
mar.
15
mars 16

Journée mondiale du consommateur 2016

La CLCV se mobilise pour dire stop aux mauvais usages des antibiotiques dans les élevages et à la maison.

CLCV Moselle Journee mondiale du consommateurConsumers International (CI), fédération internationale d’organisations de consommateurs dont nous sommes membre, a décidé de sensibiliser le grand public à la résistance aux antibiotiques, un véritable enjeu de santé publique.

C’est pourquoi, de nombreuses structures locales de la CLCV ont interpellé les principales chaînes de fast-food et de la restauration commerciale situés sur leur territoire pour savoir si, avec leurs fournisseurs, elles étaient engagées dans la voie de la réduction des mauvais usages des antibiotiques. Elles ont aussi demandé aux acteurs de la restauration collective (collectivités territoriales, entreprises de restauration, centres hospitaliers) de s’approvisionner auprès d’élevages n’utilisant pas à titre préventif et encore moins en tant que promoteur de croissance, des antibiotiques destinés aux humains.

Comme informer les consommateurs est primordial pour nous, nos associations locales vont proposer durant tout le mois de mars, en marge de cette Journée mondiale de nombreuses actions. Il s’agira de réunions publiques d’information, afin de responsabiliser le grand public en rappelant que chacun peut agir à son niveau. En effet, les mauvais usages des antibiotiques par les consommateurs, lorsqu’ils sont malades ou lorsqu’ils soignent leurs animaux de compagnie, contribuent eux aussi à l’antibiorésistance.

Elles profiteront également de leurs animations sur l’hygiène alimentaire et de leurs ateliers cuisine pour rappeler que le risque de transmission de l’antibiorésistance à l’homme via l’alimentation est le plus faible pour les denrées alimentaires ayant subi un traitement détruisant toutes les bactéries, comme la cuisson à cœur. De plus, le respect des principes d’hygiène classique est la principale manière de limiter les contaminations par des bactéries classiques ou résistantes. Elles disposent pour cela d'un flyer rappelant les principales règles.

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA

Newsletter