Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
lun.
24
févr. 14

Simplifions l’étiquetage nutritionnel

Un logo coloré unique en face avant des emballages, telle est la proposition faite par le Professeur Hercberg. Comment ça marche ?

 

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo.

Avouez que l’idée de cette « échelle de qualité nutritionnelle » paraît séduisante ! Ce serait enfin un étiquetage nutritionnel facile à comprendre.

La note globale de chaque aliment serait calculée à partir de 4 éléments plutôt « défavorables » sur le plan nutritionnel (la densité énergétique, les teneurs en sucres simples, en graisses saturées et en sel) et d’éléments plutôt « favorables » (les fibres, les protéines, la présence de fruits et légumes). Son but est de permettre au consommateur d’avoir une idée de la qualité nutritionnelle globale des aliments au moment de l’achat et de comparer rapidement ce qu’il envisage de mettre dans son caddy. Cela pourrait aussi inciter les producteurs et distributeurs à reformuler leurs recettes afin d’obtenir un score le plus favorable possible sur l’échelle nutritionnelle.

Cependant, quand on sait les difficultés qu’il y a à convaincre les professionnels d’améliorer l’information nutritionnelle des consommateurs, on se dit que ce n’est pas gagné ...
En France, alors que plusieurs enquêtes (dont celle de la CLCV en 2006) montrent que les consommateurs sont en attente d’une meilleure information sur la qualité nutritionnelle des aliments et mettent en avant leur intérêt pour une information simple en « face-avant », un système tel que le NutriPass d’Intermarché, inspiré des « feux tricolores », n’a pas fait florès.

Cette nouvelle proposition changera-t-elle la donne ? Qu’en pensez-vous ?
Donnez votre avis en participant à notre sondage en ligne

Pour consulter le rapport remis à la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé

Commentaires   

# Henri de Matos 01-03-2014 11:07
Qu'en est-il des additifs chimiques ?
Un aliment avec un indice -A- de qualité nutritionnelle avec des conservateurs chimiques sera toujours moins bon qu'un produit d'indice -B- sans conservateurs chimiques !
Pourrait-on avoir un étiquetage de même système car par facilité les industriels abusent de ces produits (exemple : les légumes en conserve qui ne nécessitent que de l'eau et un peu de sel ou de jus de citron, la majorité des produits proposés est bourrée de conservateurs chimiques (E330 et autres plus nocifs les uns que les autres).
Qu'en pensez-vous ?
Répondre
# delagree 06-03-2014 19:28
encore moi je suis entièrement d'accord avec Henri de Matos la couleur verte A ne donne que la qualité nutritionnelle, cela est très bien, sauf que cela n'élimine pas les conservateurs et les aditifs dons en partis tous cancérigènes, approuvé par le centre national de recherche contre le cancer Hôpital de Villejuif,et Mérieux nutriScienes.et le Docteur Robert Séror spécialiser dans l'alimentaire des additifs et conservateurs,e xemple(medicali istes.orge) dr Séror villejuif, le E 407 carraghénane,le classe cancérigène surtout pour les enfants lier a des risques toxiques et des cancers, notamment gastro-intestin aux même en petite quantité(centre internationale de recherches sur le cancer(circ)7.p ourtent issu des végétaux, épaississant, gélifiant, stabilisant, et émulsifiant,les enfants seraient les plus vulnérable(23)( 9",21a)additif autorisé par l'UE dans des aliments a leur intention toutes les crèmes dessert, gélifiant pour bien d'autres, on ce permet de marquer sur ces pots sans conservateur(me rci pour eu et nous aussi, tous cela pour faire marcher les usines agro alimentaire qui fabrique 90% de notre alimentation détienne tous les pouvoirs fond se qu'il veule sans aucun contrôles de l'Etat, la Cour des Contes en 2014 (oui) les a épingler, on a mi 200 ans pour dire que la cigarette est cancérigène combien pour la nourritures cancérigenne,je suis un ancien cuisinier a la retraite je me bats depuis 5 ans je m'adresses a toutes les associations qui défendes les consommateurs aucunes réponse concrètes sauf un oui évasive, idem pour le ministre de la santé.aucunnes réponse normal, si demain on boycotterais tous ces produis de tous les jours, moi je le fais et je ne suis pas le seul on peut manger bon sans ce ruiner n'y passer par le B I O, si vous prenez le tend de lire les ingrédients bien sure il son pour dire illisibles cela est fais exprès mes on peut une fois chez vous, a fin de choisir pour la prochaine fois trouver vous normal de trouver dans les frites précuite du sucre dans les crevettes rose ou bouquet cuit dans toutes la charcuteries crue ou cuites dans le poulet cuit rôti de porc cuit toutes les farces cuite ou crue saucisse crue ou cuite tous les jambons cuit et jambons sec tous les saucissons et aussi les crudités, carotte, céleri rémoulade j'en passe on trouve ce sucre de divers façons, glucose, sucre, dextrose extrais du blé du ris et du maïs= sucre, dériver du sucre,apartame, sacarose,truvia qui donne un gouet sucré ,on vous dit manger moins sucré moins salé toutes la nourritures des industries alimentaires fond le contraire mêmes en petite quantité sais le cumul des repas part jour qui en fait trop, et aussi habituer les enfants a aimer toutes les préparations industrielles alors la cuisine des Mamie il répondre se n'est pas bon,domage et regrettable.je suis a la disposition de tous pour plus de renseignement, j'espère être publier dans son entier, j'ai confiance, merci.
Répondre

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA

Newsletter