Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
lun.
18
juil. 16

Vrais faux produits du terroir (2/2)

Comment ne pas se faire arnaquer pendant les vacances ?

marché

Miel, huile d’olive, farine de blé noir, crème de marron, charcuterie Corse, fromages, herbes de Provence ... Comment savoir si ces produits en vente sur les marchés, les boutiques de produits régionaux et même parfois les supermarchés de vos vacances sont bien d’authentiques produits régionaux ? Pour déjouer les pièges sur les marchés des vacances ou les boutiques de spécialités touristiques, mieux vaut savoir lire les étiquettes !

Pour les miels, c’est assez simple puisque la réglementation impose que soit mentionné sur les pots le ou les pays d’origine. Les pots contenant donc un mélange de miels provenant de divers pays de l’Union Européenne ne sont de toute évidence pas des produits régionaux, même lorsqu’ils sont décorés du drapeau d’une région ! (Voir Pièges à touristes)

Même chose pour l’huile d’olive vendue dans le midi de la France. Depuis 2009, l'indication de l'origine est obligatoire sur les étiquettes. Attention, un décor provençal ou une l’adresse commerciale en Provence figurent parfois sur la bouteille à proximité des mots « Origine Union Européenne » ou de la mention d’un pays du Maghreb ! En dehors des huiles d’olive bénéficiant d’une AOP (Provence, Haute Provence, Aix en Provence, vallée des Baux de Provence, Nice, Nîmes, Nyons, Corse), mieux vaut donc s’abstenir pour ne pas se faire rouler !

Plus généralement, n’oublions pas que de nombreux produits régionaux sont protégés par des mentions valorisantes telles que l’AOP et l’IGP, deux labels qui garantissent l’ancrage territorial. C’est notamment le cas de certains fromages et de certaines charcuteries.

Lorsque les produits sont emballés, la lecture de la liste des ingrédients permet de savoir précisément ce qu’on achète. Cela évite par exemple de ramener de vacances de la crème de marron fabriquée par une célèbre marque ardéchoise mais avec des châtaignes cultivées ailleurs alors que le véritable produit du terroir est confectionné avec des châtaignes d’Ardèche AOP, cette précision devant figurer sur la liste des ingrédients.

Quant aux herbes de Provence ou au nougat, méfiance ! En effet, ces noms ne sont pas protégés.

Lire la première partie Vrais faux produits du terroir (1/2)

En 2013, la DGCCRF a particulièrement examiné les arnaques aux produits régionaux et locaux pendant l’opération interministérielle Vacances 2013. Sur 42 619 contrôles réalisés dans ce domaine, les services de l’état ont enregistré près de 15% d’anomalies.

Taggé sous

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA

Newsletter