Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
sam.
16
juil. 16

Vrais faux produits du terroir (1/2)

Comment ne pas se faire arnaquer pendant les vacances ?

marchéAcheter des produits « du terroir » sur son lieu de vacances est une tentation à laquelle nous cédons souvent. Dans les zones touristiques, les marchés, les boutiques de produits régionaux et même parfois les supermarchés regorgent de spécialités régionales. Mais ces offres peuvent présenter des pièges pour le consommateur.

Il convient d’être particulièrement prudent en ce qui concerne les ventes « sauvages » et les offres proposées au bord des routes ou en tout autre lieu non habituellement destiné au commerce car si les bons produits existent, les tromperies aussi. Même chose sur certains marchés. Il ne suffit pas d’avoir un stand « couleur locale » (drapeau régional, décor provençal ou rustique, ...) et l’accent du terroir pour être un authentique producteur commercialisant un produit local de qualité. Le mieux est donc d’aller à la rencontre des vrais producteurs, chez eux.

La plupart des offices du tourisme et des parcs régionaux organisent pour cela des visites ou mettent à la disposition des touristes des adresses d’agriculteurs ou d’artisans attachés à leur territoire et proposant d’authentiques produits du terroir, confectionnés dans le respect de la tradition. Ces organismes peuvent aussi orienter les consommateurs vers des points de vente où l’on trouve de véritables produits locaux.

De nombreux départements ont également mis en place avec les chambres d’agriculture des marchés de producteurs de pays. Composés uniquement de producteurs fermiers et artisanaux, ils privilégient le contact direct entre producteur et consommateur. Ils sont réglementés par une charte qui exige que les produits présents sur le marché proviennent directement et exclusivement de producteurs et se reconnaissent à leur logo « Marchés des Producteurs de Pays ».

La suite demain Vrais faux produits du terroir (2/2)

Pour la répression des fraudes, la mention « du terroir » signifie l'utilisation de matières premières obtenues à partir de procédés de fabrication ou d'élevage traditionnels, issues d'une aire géographique restreinte.
Quant aux mentions « à l'ancienne », « traditionnel », elles sont réservées aux produits fabriqués selon des usages anciens répertoriés. Ils ne contiennent donc pas d'additifs.

Taggé sous

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA

Newsletter