Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
mer.
11
juin 08

Céréales complètes : qui en veut ?

Pour notre santé, on nous conseille de consommer plus de céréales complètes. 

Extrait PanzaniWebPlusieurs industriels de l’agroalimentaire ont modifié leurs produits pour tenir compte de cette recommandation. Pourtant, à en croire certains, consommer des céréales complètes n’est pas chose aisée. 

Ainsi, chez Panzani, on nous dit que « le goût des pâtes au blé complet fait rarement l’unanimité. Pourtant, elles offrent beaucoup plus de bénéfices nutritionnels que les pâtes classiques ».Plusieurs industriels de l’agroalimentaire ont modifié leurs produits pour tenir compte de cette recommandation. Pourtant, à en croire certains, consommer des céréales complètes n’est pas chose aisée. 

Quelle chance ! Il y a « Panzani Plus », des pâtes normales enrichies avec « l’essentiel du blé complet ».

Et, sur cette publicité pour le pain de mie Harry’s, on apprend que « les maris et les enfants refusent le pain de mie complet et exigent la douceur du pain de mie nature ».

PUB Harry__sMiniHeureusement, « pour éviter les cris et les pleurs lors du petit-déjeuner », Harry’s a inventé le « BlancComplet ». Drôle de concept, puisqu’un pain complet est justement un pain qui n’est pas blanc…

En fait, puisqu’il paraît que le pain complet est immangeable, Harry’s a conçu du pain de mie blanc dans lequel il rajoute les fibres et le fer, naturellement présents dans les céréales complètes.

Que deviendrions-nous sans ces industriels qui savent, mieux que nous-mêmes, ce que nous aimons ? Ce qui me gêne dans cette histoire, c’est cette façon de décréter que « les consommateurs » n’aiment pas le pain complet. Ah bon ? Eh bien moi j’en connais qui l’apprécie. Et puis, le choix ne se limite pas à pain blanc/pain complet, on trouve chez les boulangers des pains semi-complets qui sont un compromis intéressant.

Découvrir des saveurs, des goûts nouveaux, c’est un des plaisirs essentiels de la table ! Alors souhaitons qu’Harry’s n’en fasse pas trop dans sa campagne contre le pain complet !

Commentaires   

# marie-france 14-06-2008 00:00
Moi aussi je suis "pour" les pâtes au blé complet, mais dans mon supermarché il y a tout un rayon de pâtes et seulement une marque qui propose des pâtes au blé complet  !
MF
Répondre
# Danièle 23-06-2008 00:00
Chère Celia
Le son d'avoine est il un aliment réservé aux animaux (comme je le croyais!) ou , consommé par l'homme, a t'il vraiment des propriétés amincissantes et anticancerigène s comme on nous l'affirme sur de nombreux sites de Nutrition et de Régimes.
J'espère ne pas être hors sujet ...mais ce blog me pousse à être méfiante !
A bientot
D
Répondre
# Juliette 25-06-2008 00:00
Faut-il recommander des céréales complètes, pains, pates, etc. qui ne seraient pas de culture biologique ? L'enveloppe du blé contenant les pesticides peuvent se retrouver dans les céréales complètes  non bion ; qu'en pensez-vous ?
Répondre
# Celia 02-07-2008 00:00
Certes les produits « bio  ;» ont l’avantage de ne pas contenir, a priori, de résidus de pesticides. Néanmoins un produit bio n’est pas forcément exempt de tous risques. En effet, les grains sont parfois contaminés par des moisissures qui produisent des substances toxiques. Baptisés mycotoxines, elles ont des effets cancérigènes. Or, les champignons qui les produisent peuvent être plus difficiles à maîtriser lorsque l’on est en bio… Pour prévenir le développement de ces moisissures, les producteurs bio doivent être particulièremen t vigilants lors de la récolte : les grains doivent être sains et secs et stockés dans de bonnes conditions. Notez qu’il existe des teneurs limites à ne pas dépasser tant pour les pesticides que pour ces mycotoxines… L’essentiel, finalement, c’est la qualité du travail de l’agriculteur. Un produit conventionnel peut ne contenir aucune trace de pesticides si ceux-ci ont été utilisés à des doses faibles et dans le respect des délais avant récolte. A contrario, un produit bio peut être chargé en mycotoxines. Vous me direz que cela n’est pas très rassurant pour le consommateur qui ne sait plus à quel sain(t) se vouer… Je vous répondrai qu’une des manières de « -)iluer& nbsp;» les risques liés aux modes d’alimentation est de varier nos sources de consommation&nb sp;: bio, non bio, complet, pas complet, etc…
Répondre
# Celia 02-07-2008 00:00
Le son d’avoine, la panacée :-? Le son est en fait l’enveloppe du grain des céréales. Les humains, contrairement aux ruminants, ne peuvent le digérer car nous ne possédons pas l’enzyme nécessaire à la digestion de ces fibres. Plusieurs régimes en vogue proposent de consommer du son d’avoine. En effet, les fibres solubles (β-glucane s) procurent une impression de satiété. Certains parlent  même d’effet « coupe faim ». Quant aux fibres insolubles, elles accélèrent le transit et réduisent l’absorption des nutriments par exemple des graisses et des sucres. Par ailleurs, les β-glucanes pourraient aider à réguler le cholestérol. Le PNNS recommande de consommer régulièrement des céréales complètes qui outre des fibres apportent aussi des minéraux comme le magnésium. Le but recherché n’est pas l’amaigrissemen t mais un effet à long terme sur la santé et sur la régulation de l’appétit. Néanmoins, consommer du son n’est pas un remède miracle. Il est nécessaire de l’introduire progressivement quand on a les intestins fragiles. De plus, comme le son limite l’absorption des nutriments, sa consommation ne doit pas être excessive. N’oublions pas non plus que saupoudrer du son un peu partout, consommer des compléments alimentaires au son ou des aliments enrichis en β-glucanes ne sert pas à grand-chose si l’ensemble de notre alimentation n’est pas équilibrée.&nbs p;Enfin, le son des céréales n’est pas la seule source de fibres : les fruits et légumes sont eux aussi riches en fibres.
Répondre

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA