Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
mer.
13
janv. 16

Passer à table sans avoir faim

Cela pourrait avoir des conséquences sur la santé.

repasDans notre société de consommation, il faut bien le reconnaître, nos repas sont principalement rythmés par des habitudes sociétales. Et il n’est pas rare de passer à table sans avoir faim.

Si une certaine régularité de la prise alimentaire constitue la base d’une alimentation équilibrée, d’après une étude publiée dans le « Journal of the Association for Consumer Research », le fait de ne pas avoir faim au moment de manger pourrait bien être préjudiciable à notre santé.

Ce chercheur a mesuré à intervalles réguliers le niveau de glucose dans le sang (glycémie) de 45 étudiants après un repas riche en glucides. D’après lui, ceux qui ont pris leur repas avec une faim modérée avaient tendance à avoir un niveau de glucose dans le sang plus faible que ceux qui n'avaient pas faim du tout avant de se mettre à table. Par contre, ceux qui ont mangé en étant affamés présentaient une glycémie comparable à leurs camardes dont l’appétit était modéré.

Plusieurs études concluent qu’une glycémie élevée, de manière chronique, peut entrainer une résistance à l’insuline et favoriser la survenue de diabète de type 2. Il pourrait donc être bénéfique d’arriver à table en ayant un peu faim.

Pour cela, mieux vaut éviter le grignotage entre les repas. Et si notre estomac a trop souvent tendance à ne pas réclamer à manger lorsque survient l’heure de se mettre à table, il convient de réfléchir à la composition de nos menus. Il est fort probable que ceux-ci soient trop riches ou que les portions soient trop importantes.

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA