Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
ven.
26
août 16

Fortes chaleurs : attention à la chaine du froid

Comment garantir la chaine du froid en périodes de fortes chaleurs ?

chaleurLe froid ralentit la prolifération des microorganismes qui peuvent être à l’origine d’intoxications alimentaires. C’est pourquoi, il est important que nous respections la chaîne du froid pour tous les produits qui le nécessitent. Et c’est d’autant plus vrai que les températures extérieures sont caniculaires !

Tout commence dès le lieu d'achat. En achetant les produits les plus fragiles (viandes, poisson, laitages...) et les produits surgelés à la fin des courses et en utilisant des sacs isothermes pour transporter les denrées les plus périssables, nous contribuons au respect de la chaine du froid. Encore faut-il que le temps de transport entre le lieu d'achat et le domicile soit raisonnable, surtout si la voiture était garée sur un parking en plein soleil.

De retour à la maison, la course pour préserver le froid continue. Il faut pouvoir ranger le plus vite possible les aliments les plus sensibles au réfrigérateur ou au congélateur. Et bien sûr, veiller à stocker les produits alimentaires dans le frigo au bon endroit, en fonction de leur fragilité (pour en savoir plus). De même, il convient de limiter au maximum le temps séparant la sortie du réfrigérateur de la préparation ou de la consommation des denrées alimentaires.

Le temps est favorable aux barbecues, aux pique-niques sur les plages ou dans les parcs pendant la journée de travail, au repas pris sur la terrasse à la maison... Si notre mode de vie est plus cool sous la chaleur, côté hygiène, il n’y a pas de concession possible.
En ce qui concerne les repas nomades, la glacière avec ses accumulateurs de froid (ou des boissons congelées) est incontournable pour préserver sa collation. Si viande froides, charcuteries, salades composées, quiches, œufs durs et produits laitiers font souvent partie de nos paniers pique-nique, ces aliments périssables sont aussi, lorsque les températures grimpent, le régal des bactéries responsables des intoxications alimentaires.
Lors des barbecues, les viandes et les poissons doivent être suffisamment cuits et consommés rapidement après cuisson. Des produits comme les viandes hachées (brochettes de bœuf haché, saucisses, merguez...) ou surgelées sont extrêmement fragiles. Ils doivent donc être cuits à cœur afin d’éviter au maximum les risques d’intoxications alimentaires.
Dans tous les cas, les restes ayant séjourné longtemps à température ambiante ne doivent pas retourner au frigo en vue d’une consommation dans les jours qui suivent et doivent être jetés.

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA