Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
ven.
23
sept. 16

Rentrée : on se remet au sport ?

Nos conseils pour bien choisir sa salle de sport.

fitnessLa rentrée est passée et il est temps de se remettre au sport pour garder la forme de l’été. En France, nous serions environ 43% à faire du sport chaque année, que ce soit dans des clubs associatifs ou des structures privées.

Si vous êtes désireux de retrouver le chemin des salles de remise en forme, voici quelques conseils qui devraient vous aider à faire le bon choix conciliant bien-être et sécurité.

Première étape, la visite chez le médecin afin de vérifier que les activités physiques que vous souhaitez pratiquer pourront être envisagées sans danger.

Que vous optiez pour une structure privée ou associative, avant toute inscription, il convient de vérifier que le moniteur possède bien un diplôme d’animateur sportif. C’est la garantie d’une pratique sportive dans de bonnes conditions de sécurité. Mais, il faut aussi s’assurer que l’animateur est bien présent lors des séances. En effet, de plus en plus de clubs fonctionnent en libre-service ou proposent des « cours vidéo » en l'absence de tout encadrement afin de faire baisser les coûts.

De nombreuses salles permettent d’assister gratuitement à une séance avant de s’inscrire définitivement. Cela permet de se rendre compte si le coach est réellement à l’écoute des pratiquants. Par exemple, s’il corrige une mauvaise position, donne des conseils pour tel ou tel exercice ou s’il informe les nouveaux arrivants sur les conditions d’utilisation des équipements (matériel de fitness, de renforcement musculaire ou de cardio-training). Au cas où des activités telles que le cardio-training ou la musculation vous seraient proposées, la présence d’un défibrillateur dans la salle de sport est souhaitable. N’hésitez pas à visiter les locaux (vestiaires, douches, casiers…) afin de vous assurer de l’hygiène des lieux.

Etape suivante : la signature du contrat. Bien évidemment, le prix de l’abonnement à la salle de sport est l’un des critères les plus importants pour faire le bon choix. S’il est souvent raisonnable dans les clubs associatifs, les prix peuvent s’envoler dans les salles privées en libre-service. Il convient donc d’être très attentif aux clauses du contrat avant de le signer. Et en particulier de bien lire les conditions d’engagement et de résiliation y figurant.
En effet, certaines structures privées ne prévoient pas que l'adhérent puisse décaler la durée d’engagement pour des raisons de santé (blessure, grossesse…) ou professionnelles, ni même de le résilier. Attention également aux contrats prévoyant le renouvellement automatique de l'abonnement à la salle de sport à chaque échéance. Ou à ceux vous engageant pour une très longue durée (2 ou 5 ans). S'ils font miroiter une réduction du coût total, vous pourriez rencontrer des difficultés de remboursement si le club ferme ou fait faillite.

D’après la dernière enquête de la DGCCRF publiée en juin 2016, sur les 375 établissements visités, près de 70 % présentaient des anomalies, notamment au niveau des conditions générales de vente.

La France compte quelque 4 000 clubs et salles de remise en forme. Le secteur connaît une forte croissance, notamment en bas de gamme (low cost).

Taggé sous

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA