Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV

Nanoparticules : un étiquetage rare et compliqué

La DGCCRF a réalisé des contrôles pour vérifier l’étiquetage et la présence de nanoparticules dans certains produits. Sur 40 analyses de produits cosmétiques, 35 ont révélé la présence de nanoparticules. De même, la présence de nanoparticules a été détectée dans 29 des 74 analyses de produits alimentaires effectuées. Un seul produit mentionnait, sur son étiquetage, la présence de tous les nanomatériaux identifiés.

Nous sommes encore loin d’un étiquetage complet… Autre constat, si le crochet [nano] est obligatoire, les noms des composés utilisés sont très variables selon les industriels. En alimentation, on peut voir pour le « dioxyde de titane », la mention E171, dioxyde de silicium, dioxyde de titane ou la mention E551. En cosmétique, la liste des noms pour l’oxyde de fer est tout autant variée : CI 77489, CU77491, CI 77492, CI 77499 !