Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV

La gueule de bois d'Outox

Boisson dégrisante bidon

Le 18 juin 2010, nous décernions un carton rouge à la boisson Outox qui revendiquait, via un marketing savamment orchestré, des effets dégrisants et promettait alors d’accélérer de façon importante la chute du taux d’alcool dans le sang. Comme nous le pressentions les fondements scientifiques de ces propriétés antigueule de bois s’avèrent aujourd’hui inexistants.

En effet, dans son avis du 21 octobre 2010, l’ANSES, nouveau nom de l’agence sanitaire en charge de l’alimentation, rend un verdict sans appel. Après avoir étudié le dossier fourni par le professionnel, elle souligne que la composition du produit avec lequel l'étude a été réalisée n’est pas précisée (sic !), que la méthodologie n’est pas appropriée et que les tests statistiques sont criticables… Bref, une sévère gueule de bois pour Outox.

Quant aux baisses de taux d’alcoolémie observées, elles sont si faibles et si variables qu’on ne peut conclure à une réduction des conséquences comportementales induites par l’alcool. L’agence précise que les ingrédients présents dans Outox (du fructose et de la vitamine C) n’ont pas fait à ce jour la preuve de leur efficacité en matière d’élimination de l’alcool. De quoi réfuter la mention « prévient les lendemains difficiles » aujourd’hui utilisé par le fabricant d’Outox.

(Publié le 22/10/10)